Mon compte Devenir membre Newsletters

"La télématique permet aux entreprise de respecter la loi qui les contraint à communiquer l'identité des salariés auteurs d'infractions routières"

Publié le par

Avec un outil de télématique embarquée, l'identification du conducteur est simplifiée et rendue inévitable. Il propose en effet différentes fonctionnalités, notamment l'obligation d'identification des chauffeurs à chaque trajet, intégrant un avertisseur sonore en cas d'oubli.

'La télématique permet aux entreprise de respecter la loi qui les contraint à communiquer l'identité des salariés auteurs d'infractions routières'

Depuis le 1er janvier 2017, la loi n° 2016-1547 de modernisation de la justice du XXI e siècle, publiée au journal officiel le 19 novembre 2016 oblige les chefs d'entreprise à communiquer l'identité des salariés auteurs d'infractions routières, au volant d'un véhicule de fonction, entraînant un retrait de points dans le cadre de l'utilisation d'un véhicule professionnel. "Cette nouvelle loi", comme le souligne Tom Tom Télématics "pourrait ajouter des contraintes supplémentaires et devenir source de tension en interne pour les entreprises qui ne sont pas encore aptes à déterminer quel employé était à bord du véhicule au moment de l'infraction". Les solutions de gestion de flottes automobiles peuvent aider "les entreprises à être en conformité avec la législation", et de les "guider pour réduire le nombre d'infractions", assure Tom Tom Télématics

"Avec un outil de télématique embarquée, l'identification du conducteur est simplifiée et rendue inévitable. En effet, il propose différentes fonctionnalités, notamment l'obligation d'identification des chauffeurs à chaque trajet en scannant une carte RFID, intégrant un avertisseur sonore en cas d'oubli. Un outil qui permet d'intégrer plus facilement les données des conducteurs simplifiant ainsi la gestion et les procédures de management."

Rappelons que les dirigeants refusant de désigner leurs salariés s'exposeront à une amende majorée allant jusqu'à 1875 euros. "Un coût non négligeable puisqu'une entreprise avec une flotte de 400 véhicules recevrait en moyenne 100 amendes par mois, souligne Tom Tom Télématics.

Les solutions de télématique embarquée permettent aussi de réduire la sinistralité. "Les accidents de la route constituent la première cause de mortalité au travail, soit 483 décès en 2015. Pour augmenter la sécurité sur la route, les employeurs peuvent, avec notamment des solutions d'éco-conduite embarquées, aider leurs salariés à adopter une conduite plus sûre et réduire ainsi le nombre d'accidents tout en évitant les infractions", commente Tom Tom Télématics. "Le dispositif donne la possibilité aux conducteurs d'améliorer leurs performances de conduite grâce à huit indicateurs en temps réel dans le véhicule, des conseils de conduite avant les trajets et la mise à disposition de statistiques. Ces informations permettent de contrôler facilement les performances globales de conduite et de valoriser les comportements positifs mais aussi de responsabiliser les chauffeurs et de les inciter à adopter une conduite plus sûre et responsable".