Mon compte Devenir membre Newsletters

La location longue durée passe sur deux roues

Publié le par

Antidote aux embouteillages, la mise à disposition de deux-roues et de trois-roues se développe dans les entreprises. Les loueurs longue durée les proposent désormais dans des contrats full services, comme pour les voitures de fonction.

La location longue durée passe sur deux roues

Coups de klaxon, agacement au volant, retards à répétitions : les trajets quotidiens vers les lieux de travail sont loin d'être un long fleuve tranquille. Une brèche dans laquelle se sont déjà engouffrés les constructeurs et distributeurs de motos et scooters, depuis la libéralisation en 1996 de la conduite des 125 cc aux titulaires d'un permis B, ainsi que quelques loueurs spécialisés et, depuis peu, les loueurs longue durée. "Cela répond à un vrai phénomène de société dans les grandes villes et nous sommes convaincus que les entreprises vont s'ouvrir à cette forme de mobilité ", affirme Olivier Monot, président directeur général d'Alphabet France, qui vient de lancer son offre de location longue durée dédiée aux deux et trois roues en mars 2015. Chez cette filiale de BMW, l'intérêt des clients est palpable : en un trimestre le loueur a enregistré une dizaine de commandes et quelque 250 demandes de cotation. Forts de leur expérience dans l'intégration de services associés aux véhicules, les spécialistes de la LLD appliquent ce savoir-faire sur ce marché qui est encore une niche. " La tendance se développe mais sur 5 000 contrats mensuels, une dizaine concerne les deux et trois-roues ", confie Guillaume Maureau directeur général adjoint en charge du commerce chez ALD Automotive qui a été l'un des premiers à gérer ce type de flottes notamment pour le compte de La Poste.

TCO imbattable

Financièrement, les deux et trois-roues séduisent par leurs coûts d'usage : moins élevé que celui d'une voiture de fonction, leur prix d'achat est logiquement plus léger à amortir dans les loyers. En outre, la fiscalité les pénalise moins : pas de plafond d'amortissement et ils échappent à la taxe sur les véhicules de société (TVS) comme au malus écologique. " Même si la comparaison entre les modèles de voitures et de deux-roues est difficile, le TCO de ceux-ci peut être 10 à 20 % inférieur ", observe Guillaume Maureau. Par ailleurs, le ticket d'entrée pour équiper ses collaborateurs est particulièrement raisonnable. Chez Alphabet, un scooter à trois roues, MP3 LT Yourban de 300 cc, qui se conduit sans permis moto après une formation de sept heures en moto-école, est facturé 155 € TTC mensuels pour un contrat de 36 mois et 15 000 km. Pour les cadres titulaires du permis moto, une grande routière telle que la BMW 1200 RT revient à 310 € TTC sur 36 mois dans la limite de 25 000 km. Pour les adeptes du scooter, ALD Automotive est bien placée avec la gamme Yamaha : 150 € pour un 125 cc Smax loué 48 mois pour 20 000 km et 275 € pour le puissant Tmax qui se conduit avec le permis A. Ici, comme dans toutes les offres sur marché de la LLD, l'entretien et l'assistance sont inclus.

Lire en page 2 : Sécuriser les conditions d'utilisation