Mon compte Devenir membre Newsletters

Le crédit mobilité, un autre visage de l'autopartage

Publié le par

Pour pallier les voitures de fonction, Ubeeqo, spécialisé dans l'autopartage et la mobilité des entreprises propose une solution baptisée "Mobilities Benefits" avec un crédit mobilité qui permet aux salariés de bénéficier d'un montant compensatoire pour se déplacer à titre personnel.

Le crédit mobilité, un autre visage de l'autopartage

Posséder sa propre voiture de fonction? Si la chose paraît évidente pour une grande partie des salariés, "la nouvelle génération X, Y ou Z n'exprime pas le besoin d'avoir un véhicule dit statutaire", explique Marion Suner, chargée de portefeuille clients chez Ubeeqo, spécialisé dans l'autopartage et la mobilité des entreprises. De plus, les véhicules de fonction ne possèdent pas de carte grise et ne sont pas immatriculés à Paris dans la plupart des cas. Ce qui engendre "des difficultés pour stationner dans la capitale" de l'avis des fleet managers, réunis dans la salle à l'occasion d'un petit-déjeuner organisé par Ubeeqo, le 2 juillet dernier.


Ainsi, Ubeeqo propose une solution baptisée "Mobilities Benefits", soit un crédit mobilité, destiné aux salariés peu désireux de posséder une voiture de fonction. Ce crédit mobilité propose alors d'autres moyens de déplacements professionnels comme l'autopartage ou alors la possession d'un véhicule électrique (comme la Zoé de Renault). Ubeeqo propose cette solution depuis maintenant 4 ans.

Le principe est simple : l'entreprise bénéficiaire de la solution propose des solutions de mobilité adaptées aux besoins des collaborateurs et reverse sous forme de compensations financières l'écart mesuré avec le coût de possession d'un véhicule d'entreprise. "On va calculer avec l'entreprise le coût total de possession du véhicule de fonction (le fameux TCO) comme par exemple sur une grosse berline et voir la différence avec une Polo", explique Emmanuel Nedelec directeur général d'Ubeeqo France et Benelux. "Ainsi, si le collaborateur abandonne la grosse berline au profit d'une Polo, il lui sera reversé la différence du TCO entre les deux". Généralement, ce crédit mobilité reste valable 12 mois et ne peut être reporté.

La somme allouée est disponible sur l'interface Ubeeqo et peut être utilisée sur d'autres modes de transport à titre personnel comme le taxi, le train, Autolib' ou encore la location de voiture. Le salarié peut ainsi en faire bénéficier ses proches. "Une solution jugée très attractive dans le cadre d'une politique RH", juge Marion Suner d'Ubeeqo, en citant le cas d'un grand groupe client dont 1/3 des 300 cadres de l'entreprise ont adopté le crédit mobilité. C'est également une solution qui conduit "à améliorer son bilan carbone".