Mon compte Devenir membre Newsletters

[LLD & LMD] Les services digitaux se tournent vers les conducteurs

Publié le par

Les solutions de télématique embarquée proposées par les loueurs longue durée répondent aux besoins de la gestion de véhicules en temps réel. Mais pour cela, les loueurs veulent s'appuyer sur le conducteur comme source d'information et d'optimisation des coûts.

[LLD & LMD] Les services digitaux se tournent vers les conducteurs

La digitalisation de la gestion de flotte fait des adeptes parmi les décisionnaires des parcs d'entreprise. Il faut dire que certains loueurs longue durée n'ont pas hésité à investir lourdement pour développer des solutions télématiques de gestion de parc en temps réel. Grâce à des boîtiers installés sur les véhicules et aux logiciels de gestion et d'analyse de données mis à la disposition des gestionnaires, des gains nouveaux sont à la portée des décisionnaires dans les flottes.

Arval, en 2015, a été parmi les premiers à faire le saut en proposant Arval Active Link. Dans sa version de base, cette solution télématique remonte au gestionnaire de flotte les données kilométriques, la consommation de carburant, ainsi que toutes les informations liées au comportement des conducteurs (accélérations superflues, arrêts moteur tournant, freinages brusques...). En complément, ce loueur propose des options : Active Journey livre une analyse détaillée de tous les trajets et permet de faire le distinguo entre les déplacements d'ordre privé et les déplacements d'ordre professionnel, Active Routing géolocalise les véhicules en temps réel, et Active Sharing permet de gérer les véhicules en autopartage. "Depuis le début des années 2000, les entreprises ont mis à profit les TCO prédictifs pour opérer le choix de leurs modèles en parc. C'est ce que l'on a appelé le "TCO flotte". Depuis trois ans, le vrai besoin exprimé par les flottes porte sur le reporting. Les parcs veulent avoir une vision de leurs coûts et pouvoir mesurer l'impact des décisions qu'ils ont pu prendre, explique Grégory Libre, directeur commercial et marketing d'Arval. Et puis, les gestionnaires de flotte ont désormais la volonté de suivre leur parc en temps réel et veulent savoir de façon proactive comment sont utilisés les véhicules. Ils s'orientent donc vers l'optimisation de ce TCO et c'est vers le conducteur qu'ils se tournent." Carburant, sinistres ou comportement : "Avec un reporting régulier, nous mesurons les écarts et nous pouvons par des actions ramener ces écarts vers la moyenne", affirme Grégory Libre.

Priorité à l'optimisation du TCO

C'est dans cette voie que s'est engagé le loueur Alphabet avec son offre de gestion télématique. "Grâce à Ocean, nous récupérons les données issues des modèles de marques Renault et PSA et, avec le développement de l'e-call dès l'année prochaine, le portefeuille de marques automobiles pouvant être suivies en temps réel par la transmission de données va s'accroître", précise Cédric Marquant, directeur marketing et business development.

L'offre d'Alphabet est ainsi proposée en deux versions : Télématique Access permet au gestionnaire de parc de disposer du relevé kilométrique des véhicules ainsi que d'indicateurs "écoconduite" (freinages et accélérations brusques, par exemple) lui permettant d'identifier les conduites génératrices d'excès de consommation de carburant et d'émissions de CO2. Il peut également accéder aux informations sur les opérations d'entretien à planifier et les éventuels problèmes techniques sur le véhicule. Une version Télématique Expert propose en plus la géolocalisation.

Lire la suite en page 2: Relevé des kilomètres, écoconduite et géolocalisation


Mot clés : Lld

Jean-Pierre Lagarde