Mon compte Devenir membre Newsletters

Gestion de flotte -Déléguer le traitement des PV, une solution financièrement attractive

Publié le par

Souvent proposées dans le cadre des contrats de LLD, les prestations de gestion des amendes dont l'impact financier reste limité, constituent une vraie valeur ajoutée pour les entreprises.

Gestion de flotte -Déléguer le traitement des PV, une solution financièrement attractive

En raison du temps qu'elle mobilise, des démarches parfois complexes qu'elle demande et des compétences juridiques qu'elle exige, la gestion des amendes est un casse-tête pour les entreprises. La déléguer peut s'avérer opportun, d'autant qu'en termes de coût, l'impact d'une telle externalisation reste limité. Plusieurs prestataires se sont positionnés sur ce marché, à commencer par les spécialistes de la LDD, qui apportent ainsi une valeur ajoutée supplémentaire à leurs offres. C'est le cas d'Arval, qui a mis en place un service de gestion et de traitement des amendes pour ses clients.

"Nous les accompagnons dans des démarches administratives complexes afin que toute poursuite s'arrête à leur encontre, indique Christophe Delivet, directeur du service Delivery d'Arval France. Les frais qui leur sont facturés nous permettent simplement de couvrir les charges inhérentes à ce service, c'est-à-dire les coûts informatiques, administratifs et de personnel". Depuis 2009, le traitement des contraventions des clients d'Arval est, dans la majorité des cas, automatisé. "Les traitements manuels, qui représentent 2 %, interviennent généralement quand un client reçoit une contravention alors qu'il n'a plus de véhicule en location longue durée souscrit auprès d'un loueur", explique l'expert.

Autre intérêt : "Grâce à des logiciels spécialisés, le loueur peut aussi aider les entreprises à identifier l'auteur d'une infraction", ajoute Jean-François Chanal. Si le coût, de l'ordre de quelques euros mensuels par véhicule et par mois, varie suivant les loueurs, ces services permettent d'économiser un temps précieux, au regard des volumes à traiter. D'après ERCG, cabinet de conseil et de services spécialisé dans les flottes, ils sont en moyenne de 1,8 par véhicule et par an.

Lorsqu'un client reçoit l'amende, il nous la renvoie

Cette entreprise propose, elle aussi, des prestations de prise en charge de la gestion des contraventions. "Lorsqu'un client reçoit l'amende, il nous la renvoie, explique Édouard Rance, directeur d'ERCG. Nous identifions alors le conducteur du véhicule incriminé, lui adressons le PV et formulons une requête en exonération après du centre de traitement des amendes de Rennes". Ce travail mobilise deux équivalents temps plein chez ERCG. "Dans le cadre d'une requête en exonération, nous facturons 8 € par amende, indique Édouard Rance. Si le traitement est manuel, cela peut atteindre 12 €, voire davantage. En effet, certains de nos clients souhaitent des niveaux de -traitement différents, suivant la gravité de l'infraction. En résumé, la fourchette se situe entre 8 et 20 €".