Mon compte Devenir membre Newsletters

GE Capital : améliorer le comportement des conducteurs

Publié le par

Dans un rapport intitulé "Le point sur les politiques automobiles en 2013-2014", GE Capital dresse un état des lieux auprès des gestionnaires de flottes auto sur leurs préoccupations. Amélioration du comportement au volant et éco-conduite sont les principaux enseignements.

GE Capital : améliorer le comportement des conducteurs

Pour 61% des gestionnaires de flottes automobiles en Europe, l'amélioration du comportement des conducteurs d'automobiles d'entreprise représente la priorité numéro un. " C'est une tendance que nous constatons depuis 2 ou 3 ans et qui est très bien identifié dans ce rapport ", remarque Patricia Caulfuty, directrice de marché Fleet Services. Selon le rapport, 51% des entreprises interrogées ont mis en place des programmes d'aide à l'amélioration du comportement de conduite. Mais ils concernent surtout les conducteurs de véhicules commerciaux ou les flottes locales ou de dimensions modestes. Par ailleurs, l'e-learning paraît être le moyen le plus approprié pour faire évoluer les comportements de conduite.

L'éco-conduite dans toutes les têtes

Autre préoccupation, celle liée à l'environnement et tout ce qui relève de l'éco-conduite. Ainsi, 30% des entreprises signales avoir pour objectif une réduction des émissions de Co2 et pour 48% des entreprises, l'enjeu est d'améliorer la gestion de la consommation de carburant, avec un double objectif de réduction des coûts et des émissions. En outre, 41% des entreprises interrogées souhaitent limiter les dommages et accidents.

Un parc auto susceptible d'augmenter

D'autre part, la gestion des flottes est susceptible de devenir un enjeu économique important pour les entreprises dans les mois qui viennent : 80% des gestionnaires de flottes interrogés pensent que la taille de leur parc restera stable ou augmentera au cours des 2 ans à venir. Enfin, l'optimisation des frais de carburant à usage personnel est une autre problématique récurrente des gestionnaires de flottes, qui nécessite la mise en place de solutions sur mesure. Un client de GE Capital avec une flotte de 200 automobiles sur 18 pays a ainsi pu réduire ses coûts annuels de 281K€ et les frais liés à aux déplacements personnels des conducteurs de 81%.

A noter que cette première étude Européenne GE Capital a été réalisée à la fin 2013, et porte sur une flotte globale de 150 000 véhicules gérés en longue durée.