Mon compte Devenir membre Newsletters

Bemobi propose une offre de gestion de flotte de vélos à assistance électrique

Publié le par

En cette semaine européenne de la mobilité, alors que s'ouvrent les Assises de la mobilité, Bemobi dévoile une offre de gestion de flotte de vélos à assistance électrique à destination des entreprises et des collectivités

Bemobi propose une offre de gestion de flotte de vélos à assistance électrique

"Les modes de transports évoluent et le vélo à assistance électrique a toute sa place dans le paysage de la multimodalité", estiment les dirigeants de Bemobi, entité du Groupe La Poste dédiée à la mobilité durable. Lesquels constatent que "le succès des dispositifs de vélo en libre-service a montré que l'usage du vélo n'était pas réservé à quelques inconditionnels, mais que bien au contraire, qu'il s'adressait au plus grand nombre".

Afin de servir cet usage, Bemobi lance une offre de gestion de flotte de vélos à assistance électrique à destination des entreprises et des collectivités; une nouvelle offre qui va, espèrent-ils, "permettre d'accélérer l'adoption du vélo pour les trajets quotidiens et trajets professionnels en favorisant l'expérimentation".

S'appuyant sur le savoir-faire du Groupe La Poste, acquis au travers de la gestion de 25 000 vélos à assistance électrique destinés aux facteurs, cette démarche - encouragée par les pouvoirs publics, les exigences réglementaires, d'environnement et de santé publique - s'inscrit dans une dynamique déjà engagée au niveau européen. En effet, les pouvoirs publics, conscients de ces évolutions et des bénéfices indéniables de la pratique du vélo en matière de santé et d'environnement, ont lancé plusieurs actions en faveur de son développement : plans de mobilité, plan national vélo, indemnités kilométriques vélo.

Des offres adaptées à chaque type de besoin

Bemobi veut "faciliter et encourager le report modal vers le vélo (en vélo à assistance électrique, 8km de trajet se font en moins de 30mn)". Il est en effet prouvé, que l'adoption du vélo à assistance électrique permet de modifier durablement les comportements pour ses trajets quotidiens (étude BMA 2012-2016 : 4 démonstrateurs auprès de 124 personnes expérimentant le vélo à assistance électrique pour leurs déplacements domicile-travail. 50% ont pérennisé leur usage du vélo pour leurs déplacements quotidiens). Mais avant de l'adopter, il faut l'expérimenter ! "L'usage peut être accéléré avec l'appui des collectivités et celui des entreprises", soulignent les responsables de Bemobi.

Bemobi propose trois offres :

- L'offre vélo partage : partager son vélo avec ses collègues - Améliorer la mobilité des collaborateurs grâce à la mise en place de vélos en libre-service, expérimenter le vélo au quotidien pour des déplacements inter-sites, pour son trajet domicile-travail, pour profiter de la pause méridienne ou pour faire quelques courses. Une station d'accueil connectée à un système de réservation en ligne est installée sur site et les vélos, ainsi que les équipements de sécurité, sont à disposition du salarié à tout moment.

- L'offre vélo de fonction pour des trajets personnels et professionnels : faciliter l'accès de ses collaborateurs à la mobilité active en optant pour le vélo de fonction - Le pack est composé par le salarié parmi une gamme de vélos et accessoires permettant plus de 50 combinaisons et ainsi, de s'adapter aux besoins individuels : un siège bébé, un vélo cargo par exemple. En complément, un service d'assistance est proposé pour offrir confort et tranquillité en toutes circonstances.

- L'offre vélo location longue durée en collectivité : permettre à des citoyens de disposer durant 3 à 12 mois d'un vélo à assistance électrique - La collectivité propose un dispositif clé en main grâce au service complet de gestion et d'assistance Bemobi : plateforme de gestion et d'administration de la flotte de vélos à assistance électrique, système informatisé de réservation et de paiement, assistance et maintenance, communication auprès des usagers. En favorisant l'expérimentation, ce dispositif permet de contribuer durablement à la réduction de la voiture sur un territoire.

Les vélos mis à disposition sont pensés et conçus pour un usage utilitaire au quotidien et bénéficient d'une autonomie de 60km en moyenne. Chaque vélo est assuré et dispose d'un équipement de sécurité et d'hygiène (casque, gilet, antivol agréé etc.) ainsi que d'un panier ou de sacoches pour faciliter le transport de charges.

Un marché en forte croissance en France et en Europe

Le marché du cycle se développe fortement en France. En 2016 il s'est vendu près de 3 millions de vélos. On note un réel engouement pour le vélo à assistance électrique, plus 31 % avec 134 000 unités vendus en 2016 (source FUB*). Ces chiffres sont à comparer au marché Européen plus dynamique encore : rien qu'en Allemagne, ce chiffre gravite autour des 600 000 ventes. Il y a donc de la marge en France pour un usage plus étendu et plus quotidien du cycle et en particulier du vélo à assistance électrique.

Les principaux motifs d'utilisation du vélo sont la santé / l'exercice à 80%, le plaisir à 66% et les économies faites sur le coût du transport à 43% (Le vélo et les français en 2012, Club des Villes et Territoires Cyclables).

Ces chiffres font apparaître l'enjeu du vélo au quotidien, pour lequel on estime que seules 14 % (parmi les 98 % de la population ayant appris à faire du vélo) des personnes interrogées utilisent leur vélo pour des motifs utilitaires comme aller au travail, à l'école / à l'université ou pour faire des achats (Le vélo et les français en 2012, Club des Villes et Territoires Cyclables).

Le vélo ne représente à ce jour que 3% des trajets quotidiens en France. Le vélo à assistance électrique permettra dans les années à venir de contribuer fortement au report modal des transports en commun et de la voiture vers les mobilités actives, du fait de sa facilité d'usage pour des trajets plus longs que le vélo classique.

Plus de distance sans fatigue, le vélo à assistance électrique est un moyen pour les collectivités, de doubler la part modale du vélo en quelques années. "En lançant une offre centrée sur le vélo à assistance électrique, l'approche de Bemobi s'inscrit dans une démarche mobilité durable et multimodalité. L'objectif n'est pas de remplacer l'ensemble d'une flotte mais bien de compléter les modes existants : VLS, autopartage, taxis, véhicules d'entreprise, et ainsi ouvrir à d'autres modes de déplacement", explique Frédéric Delaval - directeur de l'UA Ecomobilité Bemobi - Groupe La Poste.

Extrait étude FUB*-Groupe La Poste - juillet 2015

Avantages :

Selon une enquête qui met en avant les avantages et freins perçus des usagers de vélo à assistance électrique au quotidien pour mieux comprendre leurs besoins*, la pratique du VAE fait appel au vocable suivant :

Bien-être - anti-stress, plaisir, liberté, silencieux, magique, sérénité
Coût - économique
Déplacement - autonomie, mobilité, rapide, doux, pratique, facile, sûr, puissant
Environnement - écologique, propre

Vélo à assistance électrique vs vélo traditionnel :

Le vélo à assistance électrique reste un vélo- Possibilité d'allonger les distances parcourues tout en réduisant le temps pour les parcourir
La pratique du vélo à assistance électrique n'entraîne pas de sueur ni de fatigue excessive : assistance proportionnelle, moindre effort
Le vélo à assistance électrique rentre dans une pratique utilitaire et régulière
Le vélo à assistance électrique procure une certaine liberté de non effort

Vélo à assistance électrique versus voiture thermique :

Les économies réalisées : pas d'achat de voiture, pas d'entretien, pas de carburant, pas d'assurance, pas de contravention
Pouvoir mobiliser son temps de trajet pour pratiquer une activité physique
Garder un lien avec l'environnement
Il est très facile de se garer même en centre-ville
Garder une vitesse comparable à celle de la voiture sur l'ensemble du trajet

Freins : Sans surprise, c'est le coût qui est la plus forte contrainte à 70,2%, la peur du vol et l'incapacité à réparer soi-même son VAE arrivent en 3ème et 4ème réponse 26,2 % et 24.6%. Cela démontre le besoin et la pertinence de disposer d'un dispositif clé en main, sécurisé et sans souci de maintenance.

*FUB : Fédération française des Usagers de la Bicyclette - étude portant sur 868 réponses menée en 2015


; " En lançant une offre centrée sur le Vélo à Assistance Electrique, notre approche s'inscrit dans une démarche de multimodalité. L'objectif n'est pas de remplacer l'ensemble d'une flotte mais bien de compléter les modes existants : VLS, autopartage, taxis, véhicules d'entreprise. Nous avons la conviction que l'usage du vélo au quotidien pourra être soutenu par les entreprises et collectivités territoriales et devenir une évidence dans les années à venir. "