Mon compte Devenir membre Newsletters

Infographie Le bureau de demain vu par la génération Y

Publié le par

Comment les futurs managers voient-ils leurs espaces de travail? Contrairement aux idées reçues, la génération Y ne plébiscite pas les tiers-lieux ou les locaux de startups. Elle veut avant tout un lieu qui ne ressemble pas à un bureau, si possible avec des plantes. Résultats en images.

Le bureau classique est mort... Vive le non-bureau! Si seulement 13% des futurs managers souhaitent travailler dans un bureau classique, la grande majorité (23%) souhaite travailler dans un lieu qui ne ressemble pas à un bureau. Et étonnamment seul 9% dans des locaux de startups. C'est ce qui ressort de l'enquête* réalisée par la Chaire Immobilier et Développement Durable de l'Essec, sur les attentes des futurs managers vis-à-vis de leurs bureaux. A quoi ressemblera le bureau de demain?

Tiers-lieux, startups : des idées reçues

Autre chiffre étonnant : 87% veulent aller au bureau. Voilà pourquoi, les tiers-lieux ne sont plébiscités que par 29% d'entre eux. Ils sont 64 % à penser qu'on y est moins efficace que dans un bureau classique. Autres données, autres idées reçues : ces futurs managers portent un regard mitigé sur l'open space, source de déconcentration et de surveillance pour 36% d'entre eux. Et 37% des sondés souhaitent que la hiérarchie soit apparente dans les espaces de travail.

Paris sera toujours Paris. Ils sont 60 % à vouloir travailler dans Paris intra-muros. Après Paris, c'est l'étranger qui recueille le plus de suffrages (21 %). Toutefois, toutes les régions du monde n'attirent pas les étudiants : si 24 % mentionnent le Royaume-Uni et 22 % les Etats-Unis, aucun autre pays ne recueille plus de 10 % d'intéressés.

Plus de végétal

L'enquête révèle que la présence du végétal au sens large est importante pour 83 % d'entre eux. Dans le détail, 61 % accordent de l'importance à la présence de toitures et de façades végétalisées, et 60 % à la présence d'espaces verts individuels à entretenir par le salarié.

Au final, pour 36% d'entre eux l'espace de travail est déterminant dans le choix de leur employeur. Une donné d'importance que les services RH commencent à prendre en compte.


*L'enquête a été menée en ligne du 24 mai au 20 juin 2016 auprès de 414 étudiants des programmes Grande Ecole et Mastères spécialisés de l'Essec. Elle constitue une mise à jour et un approfondissement de la précédente enquête "Mon bureau de demain".