Mon compte Devenir membre Newsletters

Plus d'un Français sur deux ne souhaite pas télétravailler

Publié le par

Selon un sondage mené par Vivastreet.com, site de petites annonces, le télétravail n'est pas la panacée pour tous les actifs.

Plus d'un Français sur deux ne souhaite pas télétravailler

Selon un sondage mené par Vivastreet.com, site de petites annonces gratuites en France1, le télétravail n'est pas la panacée pour tous les actifs. À la question "Aimeriez-vous exercer votre activité en télétravail ?", 52% des personnes interrogées ont répondu "Non", contre 38 % "Oui", et 10% "Alterner télétravail et en entreprise".

"Très répandu dans les pays scandinaves et anglo-saxons, le télétravail peine encore à s'affirmer en France. Même si certains métiers s'y prêtent plus que d'autres, nous ne sommes pas tous faits pour travailler seuls et à distance. L'objectif ne doit pas être de généraliser le télétravail mais plutôt de permettre aux salariés d'avoir le choix de travailler là où ils veulent pour leur donner de nouveaux moyens d'exceller", commente Julien André, directeur Emploi chez Vivastreet.com.

En effet, certains salariés sont défavorables au télétravail pour l'impossibilité de couper "physiquement" entre vie professionnelle et personnelle, mais également de travailler beaucoup et moins bien.

Pour d'autres, le télétravail offre l'opportunité d'être plus libres et moins dérangés tout en faisant quelques économies : pas de transports en commun, déjeuner à son domicile, organisation de ses horaires de travail, pas d'open-space bruyant, etc.

2% des salariés le pratiquent à domicile et 5% de façon nomade2. Un phénomène qui a accéléré la multiplication de télécentres ou d'espaces de co-working.

1. 1 167 personnes ont répondu à ce sondage mené du 14 au 20 septembre 2015 sur Vivastreet.com

2. Le télétravail en France par DARES, décembre 2004