Mon compte Devenir membre Newsletters

Un nouveau siège social plus vert pour Allianz France

Publié le par

L'assureur Allianz France vient de transférer son siège social dans la Tour Allianz One (anciennement Tour Athéna) à la Défense. La direction achats a été fortement impliquée sur ce projet d'envergure, avec à la clé 3 certifications environnementales et un label énergétique.

Un nouveau siège social plus vert pour Allianz France

Un triangle de verre sur le parvis de la Défense. L'assureur Allianz France vient de transférer son siège social le 1er janvier dernier dans la Tour Allianz One (TAO) (anciennement Tour Athéna) à la Défense. Avec ses 35000 m2 et ses 26 étages, la tour Allianz One accueille 1700 collaborateurs des entités Allianz France, Allianz Real Estate France (AREF) ou Allianz Global Corporate & Specialty (AGCS).

Les premières équipes d'Allianz se sont installées fin novembre. "Au-delà de l'aspect logistique, c'est surtout l'occasion de repenser notre façon de travailler ensemble, avec des espaces aménagés pour favoriser la convivialité et la transversalité", souligne Fabien Wathlé, membre du comité exécutif d'Allianz France en charge de l'Unité Fonctions Centrales et Activités Groupe.

Cette tour édifiée en 1984 est l'oeuvre de l'architecte Jean Willerval. Entrée dans le patrimoine du Groupe dès sa construction, elle fut successivement occupée par Préservatrice Foncière Assurances (PFA), Athéna et AGF avant le changement de marque Allianz.

Des fournisseurs labellisés ISO 14001 "au minimum"

"La direction achats a été associée en amont pour définir les besoins et trouver les cabinets et bureaux de certification", explique Jean-Luc Durand, responsable des achats RSE chez Allianz France. Ainsi, la direction achats a accompagné Aref, (Allianz Real Estate France), qui gère le patrimoine immobilier d'Allianz, pour rédiger le cahier des charges choisir les fournisseurs. Allianz France compte une trentaine d'acheteurs. Si une acheteuse a été dédiée au projet, "l'ensemble des acheteurs maîtrisent la matière achat de façon globale", selon les termes de Marion Zemanik, directrice achats d'Allianz. En résumé, les acheteurs doivent être capables d'acheter de tout sans se cantonner à un domaine de spécialisation.

Pour l'exécution, les achats ont recherché des fournisseurs labellisés "ISO 14001 au minimum" et qui apportaient des solutions sur"tout ce qui a trait au bâtiment comme l'énergie, le bruit ou la pollution mais également l'exploitation future du bâtiment", précise Jean-Luc Durand. Au final, 4 axes de travail ont été définis : l'écoconstruction, l'écogestion, mais aussi le confort et la santé des futurs occupants.

3 certificats internationaux

Les achats ont également accompagné AREF pour les 3 certificats internationaux obtenus par la Tour pour ses qualités et performances environnementales. Le certificat HQE (français) exceptionnel, Leed (américain), Bream (anglais) mais aussi le label BBC ( Bâtiment Basse Consommation). "TAO est ainsi le premier bâtiment rénové à avoir obtenu cette triple certification", explique le responsable des achats RSE.

Enfin, la direction achats a été également impliquée dans le projet " vivre Allianz " qui facilite le travail collaboratif et la coopération entre les équipes. Dans ce contexte, des pistes d'amélioration ont permis de prendre en compte l'ergonomie dans la conception des postes de travail. Ainsi, les 1700 collaborateurs seront équipés de postes à position ajustable (assis ou debout) selon leur souhait.

"Nous avons aidé à la sélection des matériaux et fournitures avec par exemple le choix d'ampoules led pour l'éclairage, de l'énergie verte ou encore de moquette claire pour la clarté des bureaux,...", poursuit Jean-Luc Durand. Ainsi, des fabricants ont été sélectionnés pour leur utilisation de dit régionaux : extraits, récoltés ou récupérés à moins de 800 km du site, de matériaux recyclés ou encore à faible émissivité, garantissant une faible quantité de composés organiques volatils et/ou formaldéhydes. Un contrat groupe a été établi pour le mobilier. "Cette force du groupe peut apparaître plus ou moins comme une contrainte mais s'avère souvent comme un véritable levier de mutualisation", précise la directrice achats.