Mon compte Devenir membre Newsletters

Le fabricant de jouets Smoby Toys récompensé de ses efforts énergétiques

Publié le par

Le fabricant de jouet jurassien Smoby Toys, obtient la certification ISO 50001, récompensant ses efforts de maîtrise de l'énergie. Et ambitionne de faire baisser sa facture énergétique de 15 % en trois ans.

Le fabricant de jouets Smoby Toys récompensé de ses efforts énergétiques

Le fabricant de jouet jurassien Smoby Toys, obtient la certification Afnor ISO 50001, pour ses efforts de maîtrise de l'énergie. Avec un objectif final : faire baisser sa facture énergétique de 15 % en trois ans.

Le projet concerne le site de production d'Arinthod dans le Jura, où travaillent 180 personnes, et qui affichait au départ une consommation d'énergie équivalente à celle de 10 000 ménages.

L'entreprise a mis en place son système de management de l'énergie en octobre 2014. Le projet a abouti à l'obtention de la certification ISO 50001 en juillet 2015. Notons que l'entreprise s'affranchit au passage de l'obligation de réaliser l'audit énergétique demandé par la directive européenne de 2012 sur l'efficacité énergétique. Un exercice réservé aux sociétés de plus de 250 personnes.

Un appareil de production modernisé

Pour cela, l'entreprise a repensé trois usages d'énergie jugés "très consommateurs", rapporte le communiqué. Ainsi, l'électricité nécessaire au fonctionnement des machines et à l'éclairage de quelque 40 000 m2 de bâtiments, le carburant des camions de livraison et le gaz naturel utilisé pour le chauffage.

L'appareil de production a d'abord été modernisé. L'entreprise a donc acquis de nouvelles presses à injecter qui se passent de mécanismes hydrauliques. Il n'est alors plus nécessaire de faire circuler de l'eau pour refroidir l'huile ; ce qui "réduit considérablement la consommation d'électricité pour fabriquer une pièce plastique de jouet".

En parallèle, les machines d'injection et de soufflage ont été décortiquées afin de repérer les zones chaudes, susceptibles d'être mieux isolées. Enfin, concernant le transport, l'éco-conduite des camions de livraison a été instaurée ainsi que le covoiturage des salariés. Et l'éclairage a été également amélioré grâce au remplacement des rampes d'éclairage à tubes fluorescents par des systèmes à led, à qualité d'éclairage égale, mais jugé moins gourmand en énergie.