Mon compte Devenir membre Newsletters

Moyens de paiement, offre premium, ... la distribution automatique cherche à se réinventer

Publié le par

Le marché de la distribution automatique en France reste atone. Cependant, la diversification des offres de boissons chaudes ou encore la multiplicité des moyens de paiement (tickets restaurants, sans contact, applis, ...) apparaissent comme les futurs leviers de croissance du marché.

Moyens de paiement, offre premium, ... la distribution automatique cherche à se réinventer

En entreprise, la pause-café est un rituel immuable. Elle est un moment de détente et de cohésion pour près de 80% des salariés. Ainsi, la distribution automatique (DA) qui génère un chiffre d'affaires annuel de près de 2 milliards d'euros tiendra sa 15e édition du salon Vending du 15 au 17 mars 2017 Porte de Versailles à Paris. Plus de 100 exposants et 5000 visiteurs sont attendus dont 30% d'étrangers.

La concurrence des machines Nespresso

"Le marché en France est atone avec des frémissements sporadiques. Même si la tendance en hausse est celle de la vente d'eau et de jus de fruits au détriment des sodas sûrement pour des raisons de préoccupations de santé", explique Pierre Albrieux, président de la Navsa (chambre syndicale nationale de la distribution automatique). De plus, le contexte législatif (taxe soda) et la concurrence des machines à café type Nespresso dans les entreprises tendent à impacter le marché.

Pour contrer cet engouement pour l'univers des machines à café personnelles et des dosettes, les distributeurs de boissons chaudes proposent plusieurs sortes de café, soit du soluble, du café en grains ou encore des dosettes de café. Et le président de la Navsa de rappeler que la consommation électrique des cafetières en mode veille le week-end notamment dans les entreprises et les risques de court-circuit que cela peut engendrer ne plaident pas en faveur des machines à usage privatif.

"On observe chaque année des nouvelles machines qui se lancent dans la fabrication de produits aussi divers que le jean ou les frites mais ces concepts ne fonctionnent pas. La raison? Il ne s'agit pas d'un acte répétitif comme kle fait de prendre un café le matin", précise Pierre Albrieux.

Moyens de paiement, offre premium de boissons chaudes, ... les futurs leviers de croissance

La Navsa a identifié 3 leviers de développement qui seront les challenges de la distribution automatique de demain.Tout d'abord, la valorisation du service offert par les gestionnaires (installation, SAV, conseil) qui permettrait à la DA de se réapproprier les parts de marché grignotées par les services privatifs.

Ensuite, la suppression des réticences au paiement par le biais d'applications de paiement type ApplePay ou l'acceptation systématique des cartes bancaires et plus généralement de tous les moyens de paiement (pièces, billets). "Il y a quelques années, l'acceptation des billets avait permis une hausse du business de 15%, rappelle Pierre Albrieux de la Navsa. Ainsi, dans les 5 ans qui viennent, l'évolution des moyens de paiement va changer la donne".

L'acceptation des tickets restaurants, encore compliquée au niveau technique, est aussi une réponse à la friction de paiement. Ainsi, la Navsa travaille en étroite collaboration avec la CNTR (Commission Nationale du Titre Restaurant) pour l'évolution future de l'acceptation des titres et surtout pour la préparation de l'acceptation du titre dématérialisé.

Enfin, la diversification de l'offre boissons chaudes avec des offres plus premium et sophistiquées : filtre, grains, cafés en capsules, cafés gourmands (macchiatos, ) ... "Une offre particulièrement appréciée par les jeunes générations", souligne le président de la Navsa. On peut également déjà observer une offre qui se diversifie avec l'apparition de sachets de thé pour une "clientèle plutôt féminine".

Notons également la "technologie qui va permettre le développement des ventes" de l'avis du président de la Navsa. Ainsi, de plus en plus de gares sont équipées de distributeurs automatiques avec des écrans tactiles

Lire la suite en page 2 : la pomme reine des produits frais / La DA en chiffres