Mon compte Devenir membre Newsletters

Une plante verte et vos collaborateurs travaillent mieux

Publié le par

La productivité des travailleurs est supérieure de 8 % quand les bureaux sont dotés de vert. C'est le constat du professeur Cooper, spécialiste des organisations de travail. Et 21 % des salariés qui bénéficient d'un environnement vert se disent heureux de venir au bureau.

Une plante verte et vos collaborateurs travaillent mieux

"Les moeurs ont évolué, affirme Pierre Darmet, responsable marketing et innovation aux Jardins de Gally. Il y a quelques années encore, les grands comptes ne pensaient qu'en termes d'image. Du coup, leur demande allait aux espaces très formels, figés. Les arbustes persistants étaient taillés au cordeau et adoptaient des formes géométriques ; rien ne devait sortir du cadre. Aujourd'hui, les entreprises se préoccupent bien plus de l'environnement de travail qu'elles proposent à leurs collaborateurs. Du coup, les formes évoluent, elles sont plus libres, plus naturelles. "


Les bureaux fertiles imaginés par les Jardins de Gally.

C'est en 2010, année de la biodiversité, que les choses ont véritablement bougé. Les notions de développement durable et de RSE sont apparues et ont contribué à une prise de conscience de l'importance de la nature. " Place aux espèces sauvages à l'extérieur des établissements, aux plantes grasses en coupe dans les halls d'entrée, aux orchidées sur les étagères de bureaux, aux fleurs coupées, aux petits cadres végétalisés... La créativité est désormais de mise ", assure-t-il. On parle même de design végétal, lorsque des plantes font partie intégrante du mobilier. " Une tendance ascendante et qui nous amène à échanger sur le sujet avec des fabricants de mobilier comme le suédois Kinnarps ", précise Pierre Darmet.

Si les parties communes comme l'accueil, les salles de repos et la cafétéria sont d'emblée privilégiées, les open spaces commencent aussi à avoir leurs jardins intérieurs ou leurs petites plantes. C'est le cas chez Sanofi, qui a intégré des bacs de plantes vertes à côté de chaque poste de travail. Le résultat est rafraîchissant pour le salarié qui, au passage, voit là une preuve de considération de son employeur. Bref, le bonheur est dans le pré et certaines sociétés l'ont bien compris.

Attention ! La mise en place d'une politique "plantes" au sein d'une société ne s'improvise pas. " Le designer ou l'architecte pense l'espace de travail. Charge à nous ensuite d'étudier la faisabilité du projet : par exemple, pour tel arbre à cet emplacement, il faut 1 m3 de motte de terre... ", souligne Olivier Bedouelle, gérant de la société spécialisée en paysage d'intérieur, Vertdéco (5 M€ de CA, 65 collaborateurs).

Amélioration du bien-être au travail et augmentation des performances

" Plus de 1 000 plantes ont été installées dans le nouveau siège de Schneider Electric. Avec le développement des open spaces, les plantes humanisent les espaces de travail et absorbent le bruit, donc réduisent les nuisances sonores. De plus, elles permettent aux collaborateurs de s'approprier leur espace ", confie Olivier Bedouelle. Autre exemple, celui du fabricant de mobilier Buronomic (170 collaborateurs, 30 M€ de CA), qui a entièrement refait son site historique à Honfleur en cassant toutes les cloisons pour laisser entrer la lumière naturelle et que les salariés puissent profiter, à plein, de la nature qui entoure le siège. " Nous avons investi 20 000 euros en plantations ", indique Pascal Legros, le président.

Lire la suite en page 2 : "Jardiner au déjeuner, un vrai facteur de cohésion" et... "Moralité ? Privilégier la nature au bureau peut rapporter gros : motivation des salariés, augmentation de la productivité et renforcement de la cohésion de groupe"