Mon compte Devenir membre Newsletters

Une entrée qui donne du goût à votre entreprise

Publié le par

Souvent délaissé, le hall d'accueil est pourtant un vecteur d'image fort de l'entreprise ainsi que sa première vitrine. Ces espaces doivent aujourd'hui être à la fois une source d'information, connectés, un lieu d'échange mais aussi de discrétion.

Une entrée qui donne du goût à votre entreprise

10 minutes. C'est le temps d'attente moyen dans un hall d'accueil d'entreprise. Ce qui est court, mais suffisamment long pour soit trouver le temps long, soit au contraire trouver de quoi s'occuper. Ce hall, souvent vide et froid, est en effet bien plus stratégique qu'il n'y paraît puisqu'il est le passage obligé des collaborateurs mais également des clients, fournisseurs ou encore prospects. De tous les contacts business et corporate d'une entreprise. Et pourtant, il est encore souvent délaissé, réduit à un simple desk cachant quelques hôtesses et hôtes d'accueil vêtus de tailleurs stricts, téléphones, ordinateurs, coffre pour cartes d'identité. Autour ? Éventuellement une plante verte solitaire et parfois quelques fauteuils épars.

Un enjeu RH insoupçonné

La façon dont une entreprise va aborder son espace d'accueil est souvent symptomatique de son identité et de son organisation. Soumis à de multiples impératifs à la fois techniques, architecturaux, fonctionnels, mais aussi organisationnels, ce projet n'est pas toujours simple à gérer car il nécessite une bonne communication et coordination entre les directions des achats, des services généraux, de la DSI (quand une borne d'accueil est installée, par exemple), mais également de la communication et parfois même de la direction générale.

Il n'y a pas si longtemps, les entreprises saisissaient l'occasion d'un déménagement pour mener une réflexion sur leur accueil. Aujourd'hui, les choses évoluent lentement mais sûrement, poussées par un enjeu RH insoupçonné et pourtant majeur : attirer et garder les jeunes talents issus de la génération Z - nés après 1990, ils n'ont pas connu la chute du mur de Berlin et parlent le Google une tablette à la main - et se préparer aussi à accueillir les futurs "Alpha", enfants nés après 2000 et plongés dans l'ultra connectivité. De nouvelles générations que l'entreprise doit apprendre à cerner dès maintenant car la retraite sonne pour la génération baby-boomer. Des jeunes davantage attirés par l'esprit start-up que par les grands groupes, plus open space que bureaux fermés, mobilité que sédentarité... À l'entreprise de préparer le terrain en ajustant et adaptant ses espaces informels (dont l'accueil fait partie) à ces "nouvelles" attentes, déjà exprimées par la génération Y.

Lire en page 2 : L'accueil de demain sera mobile