Mon compte Devenir membre Newsletters

Près de 5800 tonnes de déchets d'ameublement recyclés par Valdelia en 2013

Publié le par

Après l'obtention de son agrément fin 2012, l'éco-organisme Valdelia, chargé de la collecte et du recyclage des déchets d'éléments d'ameublement professionnels, affiche un bilan satisfaisant. En 2013, il a ainsi collecté et traité 5821 tonnes de déchets.

Près de 5800 tonnes de déchets d'ameublement recyclés par Valdelia en 2013

© Valdelia

Près de 5821 tonnes de déchets d'ameublement professionnel ont été collectés et traités en 10 mois par l'éco-organisme Valdelia chargé de la prise en charge des déchets d'éléments d'ameublement professionnels. Sur ces 5821 tonnes de déchets, on compte 36% de rangement, 35% de plans de pose de travail et 14% d'assise.

Pour un taux de recyclage final de 75%

Le 31 décembre 2012, après publication dans le journal Officiel, Valdelia obtient l'agrément pour 5 ans (2013-2017). A l'issue des 5 ans de l'agrément, le ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie souhaite que Valdelia assure un taux de recyclage de 75%.

En 2013, le nombre d' adhérents à l'éco-organisme n'a cessé d'augmenter avec 1 268 metteurs sur le marché qui y ont souscrits.

A ce jour, Valdelia compte 40 points d'apports volontaires, 60 centres de massification volontaire, 19 centres de regroupement et 22 sites de traitement des déchets. "Nous envisageons d'installer un point d'apport volontaire sur tous les départements d'ici 2 à 3 ans. Mais également 200 centres de massification supplémentaires d'ici fin 2014 soit 500 de plus d'ici 2 à 3 ans", souligne Arnaud Humbert-Droz, directeur général de l'éco-organisme.

Sans grande surprise, la région Ile-de-France représente 40% du gisement de mobilier professionnel. La raison? Il s'agit de la région ayant la plus forte activité tertiaire. Les régions Rhône-Alpes et Midi-Pyrénées viennent en 2e et 3e position.

14,9 millions d'éco-contribution en 2013

Depuis le 1er mai 2013, l'éco-organisme est financé par une éco-contribution versée par les metteurs sur le marché. Celle-ci est désormais affichée chez les fabricants de mobilier. En 2013, Valdelia a reçu près de 14, 9 millions d'euros de recettes grâce à l'éco-contribution mise en place. Celle-ci s'établit autour d'une moyenne de 100 € / tonne. "Or, la collecte et le traitement du mobilier coûte de 250 à 300 € / tonne auprès de prestataires dits classiques. Soit un différentiel de prix de près d'un tiers", tient à préciser le directeur général de l'éco-organisme.

La structure du barème de l'éco-contribution s'articule autour de 16 prix dépendant de 4 critères : la fonction du produit (assise, plan de pose, rangement ou autre), le matériau majoritaire mais également le poids initial du produit et le prix unitaire. Concrètement, seuls 4 prix différents composent ce barème en fonction du produit (assise, plan de pose, rangement et autre).

L'enjeu final de Valdelia? "Conserver la matière première issue du recyclage du mobilier sur le territoire français pour les fabricants eux-mêmes français", conclut Arnaud Humbert-Droz de Valdelia.

Valdelia sur Bureaux Expo :

Mercredi 9 avril 2014 - 10h - salle de conférence " assises des achats "

" Mobilier usagé, tout savoir pour recycler sans frais avec Valdelia l'éco-organisme agréé par les pouvoirs publics "
Dans la cadre de la mise en oeuvre de la collecte et du traitement des déchets d'ameublement professionnels, Valdelia, éco-organisme en charge des opérations, présentera l'ensemble du dispositif mis en place depuis le 1er mars 2013. Présentation de Arnaud Humbert-Droz, directeur général de Valdelia.