Mon compte Devenir membre Newsletters

Les français, champions d'Europe du télétravail

Publié le par

Les entreprises françaises sont les championnes européennes du télétravail. Ainsi, près de 20% des entreprises françaises (18,30%) autorisent leurs salariés à travailler à domicile sans restriction, contre seulement 11,70% des entreprises allemandes et 5,50% des entreprises britanniques.

Les français, champions d'Europe du télétravail

Traditionnellement en retard pour l'adoption des nouvelles technologies, les entreprises françaises sont pourtant clairement en avance lorsqu'il s'agit du travail à distance, ou télétravail contrairement en Allemagne et au Royaume Uni.

Une situation qui s'explique notamment par le fait que dans l'Hexagone les salariés sont plus en demande de cette nouvelle façon de travailler révèle une enquête* menée au troisième trimestre 2016 à l'initiative de Wrike, éditeur d'une solution de gestion des tâches et des projets en mode collaboratif.

20% des entreprises françaises autorisent le télétravail sans restriction

Profitant d'une couverture Internet désormais quasi complète sur le territoire, les entreprises françaises sont devenues des adeptes convaincues du télétravail pour leurs salariés. Ainsi, 70,8% d'entre elles autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler à partir de leur domicile contre 66,70% des entreprises allemandes, et 53,30% des entreprises britanniques.

Plus représentatif encore, près de 20% des entreprises françaises (18,30%) autorisent leurs salariés à travailler à domicile sans restriction, contre seulement 11,70% des entreprises allemandes et 5,50% des entreprises britanniques [cf. graphique]. Seules 26% des entreprises françaises continuent d'interdire le télétravail en toutes circonstances, contre 32% des allemandes et 40% des britanniques.

Une situation qui a bien évolué depuis les dernières années. Ainsi, en 2012 seuls 12% des français étaient en télétravail selon une étude menée par Greenworking, cabinet de conseil spécialisé dans le développement des nouvelles organisations de travail. Un taux qui avoisinait alors les 17 % dans la population active moyenne européenne d'après l'institut Gartner. [cf. article ci-dessous].

Les français, champions des outils en mode cloud

Pour mettre en oeuvre le travail à distance de leurs salariés, les entreprises françaises sont en avance pour l'adoption des outils de productivité de nouvelle génération, de type CRM, gestion de projet et travail collaboratif.

Respectivement 32,4%, 28% et 23,9% des salariés interrogés déclarent les utiliser dès à présent, à comparer avec l'Allemagne (24,5%, 24,6% et 16,9% respectivement) et le Royaume Uni (17,7%, 17% et 14,8% respectivement). Ces outils sont en effet le plus souvent en mode cloud, donc accessibles en tous lieux, pourvu que l'on dispose d'une bonne connexion Internet.

Raison n°1 : un meilleur équilibre vie pro / vie perso

Si les salariés sont en demande d'une plus grande autonomie permise par le télétravail, ils citent également parmi les bénéfices un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée (50,2%), suivi par l'élimination du stress lié aux transports domicile-travail (45,4%) et le gain de temps pour accomplir les tâches quotidiennes (36,7%). Mais fait étonnant : 3,70% des salariés français y sont formellement opposés contre 11,30% des allemands et 10,60% des britanniques!


*Enquête auprès d'un échantillon représentatif de 1000 professionnels dans des entreprises de toutes tailles en France, en Allemagne et au Royaume Uni.