Mon compte Devenir membre Newsletters

[Tribune] Impression : quand les flottes remplacent les parcs

Publié le par

Si les entreprises connaissent avec précision leur nombre de véhicules ou de téléphones mobiles, elles ont plus de mal avec les imprimantes. Pour y remédier, les flottes de solutions d'impression remplacent les parcs.

[Tribune] Impression : quand les flottes remplacent les parcs

Il peut paraître étrange que des entreprises ne sachent pas précisément combien de solutions d'impression elles ont dans leurs murs. Et pourtant ! La prolifération des imprimantes personnelles, la confusion liée à la convergence des copieurs et des imprimantes, les multiples marques et prestataires ne sont que quelques-uns des raisons qui compliquent indiscutablement la tâche des acheteurs.

Si la mode du "zéro papier" a, un temps, donné l'illusion que ce dernier était voué à disparaître, ce concept est devenu obsolète. Environ 340 millions de tonnes de papier sont aujourd'hui consommées au niveau mondial. Il est illusoire, dans ce contexte, de songer à s'en passer. Le but est plutôt de rendre le papier, et surtout sa gestion, "intelligents".

Recenser précisément le matériel en place (nombre, types, marques)

La solution peut sans doute s'inspirer des véhicules ou des téléphones mobiles, aujourd'hui achetés et gérés en flottes et non plus en parcs.

Comment les services achats et les gestionnaires peuvent-ils concrètement suivre l'exemple de cette mutation ? Tout doit commencer par la mise en place d'outils pour recenser précisément les matériels en place, les marques et les modèles, sans oublier les volumes d'impression réels de chacun des modèles et les usages qui en sont faits.

Installer des logiciels de suivi des consommables et des usages

Ces données sont ensuite récupérées par des logiciels développés par l'industrie de l'impression, dans le nom desquels on retrouve d'ailleurs souvent le mot "fleet" ou "flotte".

Une fois cette connaissance acquise, il devient possible et assez simple de mettre en place des indicateurs et d'imaginer des processus d'amélioration continue, comme réduire les coûts ou maîtriser l'utilisation des consommables, des problématiques qui sont au coeur des préoccupations des services achats.