Mon compte Devenir membre Newsletters

"Klima", le premier fauteuil de bureau climatisé

Publié le par

Trop chaud au bureau? La jeune société Wood Mobilier, lancée en avril 2015, propose Klima, un fauteuil climatisé réglable en température selon ses envies. Ce fauteuil dispose d'un système de chauffage et de ventilation du dossier et de l'assise.

'Klima', le premier fauteuil de bureau climatisé

Fini les interminables négociations entre le salarié frileux et celui qui a toujours trop chaud au bureau. La jeune société Wood Mobilier, lancée en avril 2015 dans le Nord de la France (Houplines), propose Klima, un fauteuil climatisé réglable en température selon ses envies.

16 h d'autonomie

Ce fauteuil de bureau promet un confort personnalisé avec la possibilité de définir soi-même la bonne température du système de chauffage et de ventilation du dossier et de l'assise. Comment ça marche ? Le fauteuil dispose d'une batterie amovible qui se recharge aussi "simplement qu'un smartphone", promet le fabricant ! Pour 4 heures de recharge, Klima offre une autonomie de 16 h en usage continu.

De plus, le fauteuil bénéficie d'un système intelligent qui stoppe la ventilation ou le chauffage aussitôt que l'usager se lève de son siège. En terme de bien-être, l'effet se veut optimal, car la chaleur est directement diffusée sur le corps (par le dossier et l'assise), sans aucune déperdition et éviter ainsi la consommation d'énergie d' un système de chauffage classique. L'effet est le même pour la ventilation qui contribue à réduire l'humidité dans le dossier et l'assise. Deux intensités sont disponibles (soit 2 vitesses dans le chaud et 2 vitesses dans le froid).

Klima se décline avec un corps noir ou blanc et existe en plus de 40 coloris de tissu. Il est proposé au prix de 1 190 € HT. Le fait que le collaborateur puisse réguler lui-même la température et la ventilation de son siège peut influer positivement sur la consommation d'énergie du poste de travail, estime la société Wood Mobilier qui rappelle qu'une baisse d'un degré de la température ambiante réduit de 6 % les coûts de chauffage. Et qu'en été, chaque degré supplémentaire de réglage de la climatisation économise 4 % d'énergie.