Mon compte Devenir membre Newsletters

Comment acheter d'occasion vos équipements de bureau

Publié le par

En période de compression des dépenses, l'achat d'occasion constitue une alternative avantageuse sur les plans financier et environnemental. À condition de bien appréhender les contraintes qui l'accompagnent.

Comment acheter d'occasion vos équipements de bureau

"Si les grands groupes ont peu recours à l'achat d'occasion pour leurs équipements de bureau, c'est une stratégie plus courante au sein des TPE et PME ", constate Hicham Abbad Andaloussi, directeur associé de KLB Group, cabinet de conseil spécialisé en conduite de projets.

Cependant, ce marché devrait monter en puissance dans les années à venir pour suivre des impératifs de réduction des dépenses, d'une part, et un engagement vert, d'autre part. " Dans l'informatique, les logiciels se prêtent à une seconde vie, car ils ne s'usent pas en ­première main ; d'où le succès de plates-formes de vente de logiciels d'occasion, comme usedsoft.com, qui ­revendique jusqu'à 30 % d'économies par rapport au neuf. Si la quantité disponible est insuffisante sur la version désirée, l'acheteur peut compléter par des versions neuves. Cela se révèle plus complexe avec du mobilier de bureau, qui doit être homogénéisé ", résume Hicham Abbad Andaloussi.

Vous pouvez miser sur des ordinateurs reconditionnés si votre activité ne requiert pas de matériel dernier cri. Pensez, aussi, aux téléphones portables professionnels. La société Recommerce, spécialiste de la reprise et de la revente de produits d'occasion, commercialise, par exemple, depuis la boutique en ligne de Bouygues Telecom, des appareils contrôlés et labellisés, jusqu'à 40 % moins chers.

Acheter à 15 % du prix neuf

Pour acquérir des équipements de bureau d'occasion (mobilier, ordinateurs, imprimantes, etc.), plusieurs canaux peuvent être considérés : les ventes aux enchères domaniales ou faisant suite à une liquidation judiciaire, les dépôts-ventes physiques ou virtuels, les plateformes d'enchères on line dédiées aux professionnels, les boutiques en ligne spécialisées dans le matériel d'occasion ou les sites d'annonces.

Le choix dépend de la catégorie de produits visée, du temps disponible, de la préférence de l'équipe pour tel ou tel matériel et de l'organisation interne. " C'est en vous rendant à des ventes domaniales ou à des enchères organisées à l'occasion d'une liquidation judiciaire que vous ferez les meilleures affaires ", avance Olivier Nataf, directeur général d'Agora­store, vendeur aux enchères en ligne de matériel d'occasion des collectivités et entreprises. Les conditions : être initié à ces ventes suivies par des brokers, avoir du temps et assurer soi-même le transport et le stockage des acquisitions dans le délai imparti - et les marchandises doivent souvent être retirées sous 20 jours. À noter : les enchères organisées sur toute la France peuvent être notifiées sur interencheres.fr (ventes des commissaires-priseurs), ventes-domaniales.fr (ventes de la direction générale des finances publiques) ou encheres-publiques.com. Par ailleurs, consultez le site édité par le Conseil national des administrateurs judiciaires et des mandataires judiciaires (ventes-actifs.cnajmj.fr) pour vous informer sur les prochaines enchères soldant une liquidation judiciaire.