Mon compte Devenir membre Newsletters

Équipements informatiques: des renouvellements placés sous le signe de l'innovation

Publié le par

Du PC à l'imprimante multifonction, les critères de souplesse, de mobilité, de sécurité et de connectivité déterminent peu à peu l'ensemble des achats d'équipements informatiques.

Équipements informatiques: des renouvellements placés sous le signe de l'innovation

2016 s'apprête à être une nouvelle année de croissance en matière de dépenses informatiques aux quatre coins du globe. L'entreprise Forrester Research, spécialisée dans les études de marché relatives à l'impact des technologies dans le monde des affaires, annonce une augmentation de 4,5% en la matière. "Les innovations du secteur, poussées par la nécessité d'adapter ses équipements aux exigences de sécurité, d'efficacité et de mobilité, incitent les décideurs à renouveler leur parc", constate Alexander Hermann, vice-président chez Sharp en charge des systèmes d'information.

Pour Pierre-Antoine Robineau, responsable catégorie PC au sein de l'offre B to B du constructeur informatique HP, l'arrivée croissante sur le marché du travail d'une jeune génération ayant une affinité toute particulière avec l'informatique et ses usages "contribue à accélérer les changements matériels et à se tourner plus rapidement vers des offres innovantes. L'immobilier professionnel évolue, réduisant les espaces, ce qui incite à s'orienter vers choix d'équipements diff­érents. Parallèlement, les critères de mobilité ont de plus en plus besoin d'être intégrés aux choix retenus. Nous procédons actuellement à de nombreux renouvellements allant dans le sens de ces mutations."

Même le design des machines s'affirme peu à peu comme un élément important dans les prises de décision. Par le passé, l'esthétique était l'apanage des ordinateurs individuels des segments B to C. "Aujourd'hui, tout a changé sur ce plan. La nécessité de donner une image moderne, tournée vers l'innovation, fait en sorte que certains modèles comme l'Elite Book Folio sont très demandés dans les entreprises", indique Pierre-Antoine Robineau.

Souplesse et connectivité

Bien sûr, les critères de poids sont essentiels dans un contexte où les collaborateurs se montrent de plus en plus amenés à travailler en situation de mobilité. Les appareils conçus en aluminium ou en magnésium, et donc particulièrement légers, sont promis à un bel avenir.

La pratique encouragée du BYOD (Bring your own device) explique également cette tendance de fond à privilégier des appareils adaptés aux enjeux de la mobilité. D'autres modèles comme le Vostro 3558 de Dell ou l'Elite X2 1012 d'HP rencontrent également un franc succès sur le segment B to B. Le caractère détachable s'impose par ailleurs peu à peu comme un élément essentiel. "Les populations face aux clients sont les premières concernées, mais aussi les knowledge workers, les employés à forte valeur ajoutée, et bien sûr les dirigeants", remarque Pierre-Antoine Robineau.

Le défi pour les constructeurs de faire de ces équipements des outils permettant d'allier confort et efficacité en situation de mobilité est en passe d'être gagné. "La restitution audio, vidéo, la qualité des micros pour des conférences ou communications à distance sont désormais satisfaisantes. Des fonctionnalités permettent d'éliminer les sons environnants polluants, comme le brouhaha dans les halls de gare. Ces options sont importantes et de plus en plus demandées. Le PC devient davantage un outil de communication qu'un outil productif. D'ailleurs, nous souhaitons généraliser ces fonctionnalités à tous nos modèles", confie Pierre-Antoine Robineau.

Une évolution qui concerne aussi les copieurs dont le volet connectivité gagne en importance et est là encore au coeur des demandes. Le fournisseur de solutions d'impression Kyocera a récemment annoncé la compatibilité de plusieurs de ses systèmes avec Google Cloud Print, afin de rendre plus facile l'accès aux ­documents en situation de mobilité. "L'impression mobile fait aujourd'hui partie de notre quotidien. On constate une demande grandissante de la part d'utilisateurs qui veulent accéder aux documents imprimés comme ils le feraient depuis leur bureau. Google Cloud Print apporte cette souplesse en évitant la mise en place d'une infrastructure coûteuse", souligne Benjamin Claus, manager marketing produits au sein de Kyocera Document Solutions.

D'autres nouveautés comme les systèmes MXM654NEU et MXM754NEU de Sharp s'inscrivent dans cette veine. Ils sont dotés d'un point d'accès wi-fi en standard, qui permet la communication avec les systèmes multifonctions directement à partir des périphériques mobiles. La connecti­vité assure l'interfaçage avec de multiples applicatifs clients en réponse à des besoins variés, comme la gestion de documents ou le contrôle d'accès.

De bonnes pratiques pour réduire son budget

Le renouvellement de parcs informatiques est souvent l'occasion de repenser sa manière de fonctionner. Dans un contexte de restriction ­budgétaire, les fournisseurs se montrent enclins à faire des efforts tarifaires. Renégocier certains contrats est donc judicieux, comme ceux de la maintenance des postes de travail. C'est également le moment de revenir sur certaines options qui n'ont rien d'indispensable, comme ­l'intervention sous 24 heures pour des pannes mineures non bloquantes.

L'achat de matériels d'occasion peut par ailleurs être envisagé. Dans bien des secteurs d'activité, le fait d'être doté des équipements dernier cri n'a rien de véritablement nécessaire, d'autant que les réductions de coûts peuvent être très importantes (de 60 à 80% par rapport aux prix du neuf). L'opération s'accompagne généralement d'une garantie allant de 6 mois à 3 ans. Côté économies, ­l'avantage peut même être spectaculaire. Le spécialiste mondial du matériel Cisco d'occasion, la plateforme UsedCisco.com, ­propose des commutateurs allant jusqu'à 98% de réduction par rapport aux prix des constructeurs.

L'allongement de la durée de vie des postes de travail forme un autre moyen de réduire considérablement le coût total de possession (TCO). Il existe des logiciels comme l'outil GIMI, de la société PCI, permettant d'identifier les PC qui sont encore bons pour l'usage à l'issue de leur amortissement.

>> Lire la suite de l'article en page 2.