Mon compte Devenir membre Newsletters

[Tribune] Les entreprises doivent dès à présent s'affranchir du "fardeau" que représente le papier

Publié le par

Il faut du temps pour se débarrasser du poids que représente le papier, or cela contribue fortement à la transformation numérique d'une société. Comment? Quelques exemples probants issus de trois secteurs d'activités totalement différents : l'industrie manufacturière, la banque et l'éducation.

[Tribune] Les entreprises doivent dès à présent s'affranchir du 'fardeau' que représente le papier

Nous vivons à une époque où l'ensemble des technologies numériques est à portée de main. Cependant, ouvrir un compte bancaire sans devoir imprimer et signer de formulaire est quasi impossible, s'inscrire à l'université nécessite de remplir différents documents administratifs ou encore déclarer un sinistre à son assurance exige de nombreuses pièces justificatives. Notre dépendance au papier reste donc profondément ancrée et la plupart des flux de travail continuent de porter ce "fardeau".

Dans un environnement professionnel, cette dépendance peut contrecarrer les efforts d'une entreprise en matière d'automatisation, d'efficacité opérationnelle et de réduction des coûts. Pour qu'une stratégie d'automatisation soit réussie, il est important que les données émanant de l'ensemble des départements de l'entreprise soient disponibles et fiables, et ce au format numérique. Une organisation qui se contente d'implémenter ici et là quelques outils d'automatisation, ne peut prétendre au statut "d'entreprise digitale".

Il faut du temps pour se débarrasser du poids que représente le papier, or cela contribue fortement à la transformation numérique d'une société. Vous vous demandez certainement comment y parvenir ? Pour cela, je vous propose d'examiner de plus près quelques exemples probants issus de trois secteurs d'activités totalement différents : l'industrie manufacturière, la banque et l'éducation.

Le secteur industriel

Les fabricants doivent réduire leurs coûts et améliorer leur efficacité opérationnelle, tout en augmentant leurs ventes, et ce sur un marché mondial agile et particulièrement concurrentiel. Dans ce contexte, l'usage des logiciels et de la technologie peut avoir un impact majeur.

Prenons l'exemple de la recherche et développement. La R&D joue un rôle essentiel en matière de compétitivité et, grâce à la digitalisation, les entreprises peuvent rationaliser leurs processus et favoriser la collaboration. Les données les plus pertinentes issues de la recherche sont intégrées dans un flux de travail permettant aux équipes concernées de partager des informations, d'effectuer des essais de mise sur le marché et finaliser les projets, au sein d'une seule et même plateforme centralisée. La R&D devient ainsi plus performante et permet aux entreprises de lancer de nouveaux produits avec succès.

En s'appuyant sur les technologies numériques, les fabricants peuvent transformer leurs infrastructures et automatiser les processus métiers critiques dans l'objectif de réduire les pertes d'efficacité inhérentes au papier et d'améliorer la collaboration, l'innovation et la productivité.

Lire la suite en page 2 : Le secteur bancaire - Le secteur de l'éducation