Mon compte Devenir membre Newsletters

Sourcing agile pour les prestations IT, quels impacts sur les achats ?

Publié le par

Le cabinet de conseil en transformation,TNP, a mené une enquête sur le sourcing des prestations IT en mode agile. Pour 70% des entreprises interrogées, l'agilité est devenue un enjeu stratégique, qui bouscule et révolutionne au passage les manières de travailler. Et d'acheter.

Sourcing agile pour les prestations IT, quels impacts sur les achats ?

L'agilité ? "Capacité à favoriser le changement et à y répondre en vue de s'adapter au mieux à un environnement turbulent". Cette définition de Jim Highsmith (rédacteur du Manifeste Agile), replacée aujourd'hui dans le contexte de l'entreprise, fait apparaître une véritable révolution qui implique un changement de paradigme dans les pratiques de contractualisation et de pilotage des prestations IT.

Les 4 piliers du Manifeste Agile :

* Les individus et leurs interactions plus que les processus et les outils

* Des logiciels opérationnels plus qu'une documentation exhaustive

* La collaboration avec les clients plus que la négociation contractuelle

* L'adaptation au changement plus que le suivi d'un plan

Négociation qualitative et non plus volumique

Avec, de fait, un impact sur les achats. "Si la direction des achats doit conserver son rôle de sourcing des meilleures offres qui répondront au mieux aux besoins des clients internes de l'entreprise, avec le mode agile, elle va devoir acheter une capacité à faire, sans définition d'un périmètre précis", explique Guy Leturcq, associé et co-fondateur du cabinet TNP. Donc, in fine, sans cahier des charges préétabli car l'idée est de travailler avec les différentes directions métiers pour délivrer le produit qui répondra au mieux aux besoins des utilisateurs finaux.

Si "cela chamboule les codes", reconnaît Guy Leturcq, entrainant de fait une perte de repères pour les directions achats, le sourcing en mode agile est en passe de devenir incontournable poursuit-il. "Cette tendance s'est accélérée ces dernières années avec l'explosion du digital, du cloud computing et le rapport au temps car on est aujourd'hui dans la quasi-immédiateté". Les modes d'achat doivent donc aussi évoluer et s'adapter à cette nouvelle donne.