Mon compte Devenir membre Newsletters

Enchères électroniques inversées: acheteurs et fournisseurs, n'ayez pas peur!

Publié le par

Très développée dans les pays anglo-saxons, la pratique des enchères électroniques inversées peine à faire son nid en France. Bien préparée en amont, elle pourrait pourtant offrir aux acheteurs un gain de temps et d'argent non négligeable.

Enchères électroniques inversées: acheteurs et fournisseurs, n'ayez pas peur!

Une enchère est qualifiée d'inversée lorsqu'elle repose sur la concurrence de plusieurs vendeurs. En France, les premières enchères électroniques inversées ont fait leur apparition dans les années quatre-vingt-dix dans des secteurs ultraconcurrentiels comme l'automobile, l'aéronautique ou encore l'industrie pharmaceutique. L'objectif: réduire le temps de la négociation et faire des économies substantielles sur certaines familles d'achats. Plébiscitée dans les pays anglo-saxons, la pratique souffre encore en France d'une mauvaise réputation liée, très souvent, à une méconnaissance des procédures.

Une méconnaissance qui conduit encore les acheteurs à penser qu'une enchère inversée n'est autre qu'une négociation dégradée et les fournisseurs à craindre cette mécanique électronique froide et implacable qui va les pressuriser davantage... Bien préparée, une enchère inversée peut pourtant être bénéfique à la fois pour l'acheteur et le fournisseur. Négociation dynamique en ligne, l'enchère électronique inversée permet à l'acheteur d'inviter plusieurs fournisseurs à répondre à un cahier des charges sur une période donnée, généralement courte, en vue de l'attribution d'un marché. Le principal avantage de cette pratique, encadrée par la loi Duteil Jacob d'août 2005, est la réduction du délai de la négociation et, in fine, celle du choix du fournisseur.

Zoom: La solution "Auction-as-a-Service" de Synertrade

L'éditeur de solutions e-Achats Synertrade a lancé fin 2016 son offre "Auction-as-a-Service". L'Apps eAuctions comprend la création et la gestion des enchères - via la plateforme SynerTrade Accelerate - et, selon le degré de service souhaité, l'onboarding et la formation des fournisseurs, voire la gestion totale de l'enchère: de la définition de la stratégie à son lancement et à sa restitution. Franck Le Tendre, directeur général de Synertrade France: "La quasi-totalité des produits peuvent s'y prêter, ensuite c'est l'effet gain qui va varier. Sur des produits de grande série, les enchères inversées sont assez efficaces. En revanche, pas sur les prestations de services. Si, par exemple, la partie main-d'oeuvre est importante dans le produit fini, les enchères auront peu d'effet."


Lire la suite en page 2: De nombreux avantages pour les acheteurs

Anne-Sophie David