Mon compte Devenir membre Newsletters

Dématérialisation secteur public : nouvelle obligation depuis le 1er janvier 2015

Publié le par

Le protocole d'échange standard d'Hélios version 2 (PES V2) devient l'unique protocole utilisable par les collectivités pour envoyer des données comptables à la direction générale des finances publiques. Une opportunité pour elles de se lancer dans une démarche globale.

Dématérialisation secteur public : nouvelle obligation depuis le 1er janvier 2015

La dématérialisation dans le secteur public vient de franchir un nouveau pas. A compter du 1er janvier 2015, c'est le PES V2, considéré comme plus performants que ces prédécesseurs, qui devient l'unique protocole utilisable par les collectivités ainsi que les établissements hospitaliers pour envoyer des données comptables sur le portail de la direction générale des finances publiques (DGFIP).

Il permet de véhiculer à la fois des données comptables, mais aussi les pièces justificatives liées à chaque événement et permet, in fine, aux collectivités qui le souhaitent, de supprimer définitivement tout papier de la chaîne comptable.

Une opportunité pour les collectivités

Eliane Richard, chef de marchés Grands Comptes chez Konica Minolta, a clairement constaté que "les demandes de dématérialisation ont été fortement boosté par le passage au PES V2", soulignant au passage que les hôpitaux étaient très en retard sur le sujet.

Selon la DGFI, au 31 décembre 2013, 45 % des communes ayant adopté le PES V2 signent électroniquement leurs bordereaux d'envoi. Preuve que certaines collectivités ont perçu dans cette obligation, une opportunité de se lancer (enfin) dans la dématérialisation.