Mon compte Devenir membre Newsletters

Comment Vinci Construction France structure sa data avec EasyPics

Publié le par

Vinci Construction France avait besoin d'analyser précisément ses dépenses pour évaluer des sources de gains et pour piloter l'activité achats de façon plus efficiente. Une tâche rendue ardue par l'hétérogénéité de ses systèmes d'information et son déploiement géographique.

Comment Vinci Construction France structure sa data avec EasyPics

On ne rencontre pas tous les jours des directeurs achats qui ont investi dans un outil qui corresponde exactement à leurs besoins. C'est pourtant le cas de Pierre Bourgoin, directeur des achats de Vinci Construction France [photo ci-contre] pleinement satisfait de la start-up avec laquelle il a choisi de travailler - EasyPics, acteur innovant des solutions décisionnelles au service des référentiels achats et ventes - et de sa solution de traitement de datas. En plus de la solution technique, c'est le caractère humain d'EasyPics qui a séduit le directeur des achats : " Nous avons noué très vite une relation de confiance avec Jérôme Naslin. La proposition correspondait à nos besoins, mais ce qui a surtout joué, ce sont la proximité et l'engagement de l'entreprise qui ont été rapides et forts. "

Cette relation a permis à Vinci Construction France et à EasyPics d'élaborer un projet " ambitieux dans un temps record ", selon les termes de Pierre Bourgoin : " en six mois, l'outil a été fonctionnel et déployé ", et EasyPics " nous a bâti une solution sur mesure en s'adaptant parfaitement à l'organisation de notre entreprise, aux centres de profits répartis dans l'ensemble des régions au plus près des clients ".

Aujourd'hui, " nous avons franchi un seuil de maturité achats, se réjouit Pierre Bourgoin. Nous avons maintenant accès à des données consolidées en très peu de temps. Nous avons une visibilité bien meilleure et une vraie capacité à analyser nos dépenses pour construire des plans d'action structurés et ambitieux, pour définir notre stratégie achats et déterminer les sources d'économies. La consultation de la ­plateforme est devenue un réflexe au sein de notre réseau d'acheteurs ".

Le besoin à l'origine du projet Vinci Construction France n'avait rien d'inhabituel : " Il s'agissait d'analyser précisément nos dépenses (les achats de Vinci Construction France représentent 4,75 milliards d'euros, NDLR) pour évaluer des sources de gains et pour piloter l'activité achats de façon plus efficiente. " Mais la tâche était ardue, car " l'entreprise est répartie sur l'ensemble du territoire avec un ERP consolidant plusieurs référentiels. Nous n'étions donc pas en capacité de mesurer précisément l'ensemble de notre dépense annuelle chez nos fournisseurs, sous-traitants et prestataires, commente Pierre Ouvry, responsable support et outils achats. Les multiples systèmes d'information rendaient difficile la consolidation des données. Les outils sur lesquels travaillaient les acheteurs ne répondaient pas à leurs besoins et toute recherche était chronophage ".


Lire la suite : Un projet sponsorisé par la direction des systèmes d'information