Mon compte Devenir membre Newsletters

Comment Colas sécurise son processus d'e-procurement

Publié le par

Pour réduire ses coûts, sécuriser ses processus et créer davantage de valeur, la direction des achats du groupe de construction et travaux publics, a engagé une mise à niveau de son système d'information. Le projet, d'abord limité au procure-to-pay, s'appuie sur le déploiement de la suite de Coupa.

Comment Colas sécurise son processus d'e-procurement

© Copyright Colas - Antoine Soubigou


Equipé de l'ERP JD Edwards et de plusieurs applications dans le domaine des achats, le groupe de construction et travaux publics, Colas, filiale de Bouygues (12 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2015, 57 000 collaborateurs) a décidé de déployer la suite de Coupa pour structurer son processus de la demande d'achats à la commande.

Le projet, qui s'inscrit dans le cadre d'un programme de transformation opérationnelle du groupe lancé en 2014, vise trois objectifs principaux. Premièrement, la réduction des coûts d'achats, actuellement de l'ordre de 9,9 milliards d'euros par an. "Comme la démarche d'optimisation était peu organisée, de nombreux leviers peuvent être actionnés", précise Fabien Mercherz, responsable système d'information et performance achats.

Deuxième objectif : sécuriser les achats sur le plan tant juridique que financier, en encadrant la passation des commandes. "Avec les modes de fonctionnement et les outils actuels, Colas ne comptabilise qu'environ 50 000 commandes formalisées dans un outil alors que 2,5 millions de factures sont traitées chaque année en France", poursuit-il.

Enfin le projet de déploiement de la fonction achats doit permettre de créer de la valeur ajoutée, malgré une organisation décentralisée, répartie entre les sites principaux et de nombreuses unités dans plus de 50 pays (800 unités d'exploitation de travaux, 2 000 unités de production de matériaux), et une activité dans tous les domaines de la construction et de l'entretien des infrastructures de transport. Chaque année, Colas réalise plus de 80 000 chantiers.

Lire la suite en page 2 : Objectif : que 80 % des besoins obtiennent une réponse à travers les catalogues