Mon compte Devenir membre Newsletters

Cloud broker: connaissez vous le super héros du cloud ?

Publié le par

Offre hétéroclite, juridiction méconnue, factures illisibles... Nombreuses sont les problématiques des entreprises après - ou avant - avoir basculé dans le cloud. Pour les résoudre, un nouveau prestataire intellectuel fait son entrée en entreprise : le cloud broker. Présentation.

Cloud broker: connaissez vous le super héros du cloud ?

"Un cloud broker est un acheteur éclairé". La formule trouvée par l'un des intervenants à la conférence du Cloud Computing World Expo - l'un des deux salons IT à avoir eu lieu la semaine dernière au CNIT - intitulée "Profession: cloud brokers !" sera peut-être perçue par nos lecteurs comme une provocation. Plus consensuel, Ludovic Levé, directeur commercial cloud pour Dell en France, a définit à la même occasion ce nouveau venu sur le marché des prestations intellectuelles, recensé par Gartner depuis 2012, comme un acteur du changement, chargé "d'accompagner les entreprises sur toutes les phases de leur démarche cloud".

L'angoisse de basculer dans le cloud

Une mission à la mesure de l'angoisse qui étreint les entreprises françaises à l'idée de "basculer dans le cloud". Notoirement récalcitrantes au changement, ces dernières ne sont que 19e (sur 28) d'un classement comparant les différents taux d'adoption du cloud dans les pays européens. Il faut dire que de "les nombreuses histoires qui circulent" , dixit l'animateur de la conférence, sur les entreprises pionnières ayant déjà engagé une démarche d'externalisation de leur SI vers le "nuage" ne sont pas toujours de nature à rassurer...

Un champ d'action à géométrie variable

"Certains de mes clients se sont aventurés seuls dans le cloud et ont perdu beaucoup d'argent", a rapporté pour sa part Chuyen Huynh, présent à la conférence en sa qualité "d'expert cloud". Un témoignage qui illustre le sort courant d'entreprises qui, alors qu'elles pensaient en gagner en agilité, se retrouvent avec une solution inadaptée - et une marge d'optimisation immense. C'est dans cette marge précisément que la mission du cloud broker trouve sa source - et sa finalité. Le prestataire "se rémunère sur la valeur ajoutée qu'il apporte à l'entreprise ", a en effet indiqué Johnny Da Silva, directeur division CBS chez Linkbynet. Les sommes en jeux varient, comme il le rappelle, en fonction de son champ d'action, lequel est à géométrie variable.

Une démarche à 360°

Outre la "maîtrise des coûts" - un enjeu majeur qui passe en amont par l'identification de la "juste solution" et, en aval, par du pilotage et des actions de reporting ou d'audit, le cloud broker est ainsi garant de la sécurité des informations confiées au cloud. Un volet de sa mission qui implique notamment une connaissance de la juridiction autour du cloud. Pour bien choisir ce super héros des services informatiques, ne pas céder à la précipitation. La position "tampon" du cloud broker, entre fournisseurs de solutions cloud et entreprises, a conduit certains membres de la profession à "être juges et partie" ainsi qu'il a été rappelé lors de la conférence. Autant de précédents qui rappellent une règle d'or pour une transition - vers le cloud ou ailleurs - réussie: s'entourer de partenaires intègres.