Mon compte Devenir membre Newsletters

Le réseau UniHA s'attaque au sujet de l'innovation

Publié le par

Le réseau des achats groupés hospitaliers, UniHA, s'est réuni pendant deux jours, les 25 et 26 mars, à Lens et Arras, lors des journées "leviers et innovations en achats hospitaliers".

Le réseau UniHA s'attaque au sujet de l'innovation

Comment susciter l'innovation chez les fournisseurs ? Comment la faire émerger ? Et au final comment l'intégrer pour le mieux-être des hôpitaux et des patients ?

Les adhérents du réseau des achats groupés hospitaliers UniHA ont débattu pendant 2 jours des sujets affairant à l'innovation à l'occasion des 2 e Journées Leviers & Innovations en Achats Hospitaliers à Arras et Lens, les 25 et 26 mars derniers. Prescripteurs et fournisseurs s'étaient rassemblés pour l'occasion.

" Identifier des fournisseurs stratégiques "

A travers sa centrale d'achat, UniHA souhaite se concentrer " sur la première commercialisation des innovations issues des entreprises, tout en apportant son soutien à la compétitivité du tissu économique français ", précise un communiqué du réseau.

Pour susciter l'innovation, " Il faut devenir les clients préférés de ses fournisseurs. Et être plus proches de leurs objectifs", a martelé Gordon Crichton, directeur du Master Management Achats - Kedge Business School, face à un parterre de fournisseurs et de représentants du réseau UniHA. La méthode ? " Identifier des fournisseurs stratégiques " strategic suppliers " et leur donner envie d'être force de proposition pour qu'ils soient porteurs d'innovation ". Et établir une relation " supplier relationship management " (SRM). Cela doit passer par des brainstorming et des réunions workshops sur une demi-journée pour lister des idées innovantes. La recherche de l'innovation chez les fournisseurs est aussi permise grâce à une réduction de la complexité des cahiers des charges. " Il faut privilégier le spectre fonctionnel par rapport au spectre technique ", souligne Gordon Crichton. Pour compléter cette présentation, différents fournisseurs sont venus présenter leurs solutions innovantes sur scène. Pour le Dr Sabin Carme du réseau Aviesan (Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé), venu présenter le travail de recherche de l'université de Bourgogne : " il faut contribuer à l'innovation dès le départ ".

Partenariat d'innovation

Au niveau européen, le " partenariat innovation " daté de janvier 2014, devrait introduire des directives communautaires avec un décret d'application en avril pour une application fin mai. En d'autres termes, l'innovation ne sera plus réservée à la R&D. Mais elle pourra être formalisée dans les services et les fournitures lors des phases de conception et de réalisation. Différentes phases de conception doivent être déterminées à l'avance. En France, particulièrement, chaque phase devra être définie en termes de prix. Ce sujet devrait soulever la question de la propriété intellectuelle qui est un sujet épineux.

Des " sentinelles de l'innovation "

A l'issue des ces 2 journées d'échanges, Jean-Olivier Arnaud, président d'UniHA et directeur général du CHU de Lille évoque une " rupture dans la maturité des réflexions et des propositions de la centrale ". Une nouvelle orientation d'UniHA est de mettre en place des pôles d'évaluation techniques des dispositifs médicaux et des produits de santé. Enfin, autre nouveauté, en 2014, des réseaux professionnels de santé sortes de " sentinelles de l'innovation ", seront formées au management et à la gestion de l'innovation dans le secteur de la santé en lien avec les réseaux coordinateurs et les acheteurs d'UniHA. Le but est de conduire aux premières évaluations par région et secteur d'innovation.

D'une façon plus générale, UniHA a pour objectif d'avoir un volume d'achat de 2,5 milliards d'euros avec des gains à 110 M€ en 2015. Pour soutenir cette croissance, trois nouvelles familles d'achat sont priorisées : l'énergie et la performance énergétique, principalement pour l'achat groupé d'électricité associé à la performance énergétique des bâtiments et installations hospitalières ; les dispositifs médicaux implantables et les équipements biomédicaux.