Mon compte Devenir membre Newsletters

Paris va grouper une partie de ses achats avec 10 métropoles européennes

Publié le par

Paris va grouper ses achats avec 10 autres villes européennes : Athènes, Bordeaux, Bruxelles, Copenhague, Strasbourg, Lisbonne, Lyon, Madrid, Rome et Tallinn. Une décision qui s'inscrit dans le cadre de la transition énergétique. Les deux premiers appels d'offres devraient voir le jour fin 2015.

Paris va grouper une partie de ses achats avec 10 métropoles européennes

Grouper ses achats pour plus d'efficacité dans le cadre de la transition énergétique. C'est l'aventure dans laquelle se lance la ville de Paris. Ainsi, la capitale va grouper une partie de ses achats avec 10 métropoles européennes.

Julien Bargeton, adjoint à la mairie de Paris, en charge des finances, a annoncé mardi que la ville lumière allait grouper une partie de ses achats avec 10 métropoles européennes, "afin d'accélérer la transition énergétique et de réaliser des économies d'échelle", précise le communiqué. Une démarche jugée innovante et jamais expérimentée à cette échelle.

Les objectifs? Inciter les principaux fournisseurs privés à accélérer la recherche et développement en faveur de la transition énergétique, "tout en permettant aux collectivités concernées de réaliser des économies d'échelle, et en négociant une plus forte dégressivité des prix".

Deux appels d'offres lancés d'ici la fin 2015

L'adjoint en charge des finances a donc soumis aujourd'hui au Conseil de Paris la "convention de groupement de commandes transnational pour l'achat de fournitures et de services à faible teneur en carbone", qui met en oeuvre cette mesure.

Ce groupement d'achat européen fédère 11 villes : Paris, Athènes, Bordeaux, Bruxelles, Copenhague, Strasbourg, Lisbonne, Lyon, Madrid, Rome et Tallinn. Le cadre se veut souple et évolutif : d'autres collectivités qui le souhaitent pourront s'associer à cette démarche. Et chacune choisira, en fonction de ses besoins , les marchés auxquels elle participera .

"La collaboration avec ces métropoles est largement engagée afin de lancer, d'ici la fin de l'année 2015, les deux premiers appels d'offre", annonce Julien Bargeton, adjoint à la maire. "Ils concerneront, d'une part , la fourniture de bennes de collecte de déchets 12 - 16 tonnes non diesel et, d 'autre part , la fourniture de véhicules utilitaires et de berlines non diesel", détaille Julien Bargeton.

Paris envisage déjà les étapes suivantes, en particulier la possibilité d'un groupement de commande d'électricité verte.

Enfin, la maire de Paris et Michaël Bloomberg, envoyé spécial des Nations unies pour les villes et le changement climatique , réuniront le 4 décembre prochain à l'Hôtel de Ville de Paris 1000 maires venus du monde entier. Ce sommet, qui fera entendre la voix des villes et des gouvernements locaux dans le cadre des négociations de la COP21, sera aussi l'occasion de réfléchir à la promotion et à l' extension de ces achats groupés.