Mon compte Devenir membre Newsletters

Facturation électronique : un million d'euros d'économies en 3 mois grâce à Chorus Pro

Publié le par

Trois mois après le lancement de la phase pilote du portail Chorus Pro, Christian Eckert, secrétaire d'Etat chargé du Budget et des Comptes publics, estime à près d'un million d'euros les économies réalisées grâce à la facturation électronique.

Facturation électronique : un million d'euros d'économies en 3 mois grâce à Chorus Pro

L'échéance de la mise en place obligatoire de la facturation électronique approche à grands pas. Christian Eckert, secrétaire d'Etat chargé du Budget et des Comptes publics s'est ainsi rendu à Champs-sur-Marne au siège de la centrale d'achats Ugap, mardi 20 décembre, pour évoquer le thème de la facturation électronique rendue obligatoire pour les grandes entreprises et les collectivités publiques à partir du 1er janvier 2017. Une réforme qu'il juge "longuement préparée et discutée" même si des "mesures de souplesse devront être prises au cours des premiers mois".

Chorus Pro, un portail pour simplifier les relations fournisseurs

Sa visite a aussi été l'occasion de faire le point trois mois après le lancement de la phase pilote du portail Chorus Pro. "La facturation électronique aura un effet d'entraînement tout à fait positif. Pour l'ensemble des entités publiques, ce sera une véritable locomotive, qui leur permettra d'avancer en matière de dématérialisation. Je souhaite également insister sur l'intérêt de la mesure pour les fournisseurs. La dématérialisation des factures a été dès l'origine une mesure conçue dans l'objectif de simplifier leurs relations avec l'administration - d'où le choix d'un portail unique, point d'entrée vers l'ensemble du secteur public", explique le secrétaire d'Etat chargé du Budget et des Comptes publics.

Un million d'euros d'économies en 3 mois

D'après lui, depuis le mois de septembre, environ 250 000 factures dématérialisées ont été traitées dans Chorus Pro. "Quand on sait que le coût de traitement d'une facture papier se situe entre 8 et 9,5 € , alors que celui d'une facture électronique s'établit autour de 5 €, on peut considérer que c'est une économie de près d'un million d'euros qui a été réalisée en seulement trois mois. Ces résultats sont significatifs ; ils seront confortés avec la généralisation de la facturation électronique. Nous sommes prêts et nous pouvons être convaincus que l'échéance du 1er janvier 2017 sera un succès. [...] Ce projet sera une réussite pour l'ensemble du secteur public", conclut Christian Eckert.