Mon compte Devenir membre Newsletters

Attractiv'Essonne : booster la commande publique auprès des PME locales

Publié le par

La signature, vendredi 17 mars 2017, d'une convention entre l'UGAP et le Conseil Départemental de l'Essonne, vise à "faciliter l'accès à la commande publique des entreprises essonniennes et notamment des start-ups et des PME".

Attractiv'Essonne : booster la commande publique auprès des PME locales

Premier département à signer une Convention avec l'UGAP, l'Essonne concrétise sa volonté d'utiliser la commande publique comme levier de développement pour les startups et PME de son territoire. Le président du Conseil départemental, François Durovray, qui a paraphé la convention mettant en place le dispositif "Attractiv'Essonne", le vendredi 17 mars, avec Edward Jossa, président de l'UGAP (Union des groupements d'achats publics), va jusqu'à parler de "patriotisme essonnien" pour décrire l'initiative, qui associe également l'Union des maires de l'Essonne.

Mais, pour l'heure, les collectivités sont à la traîne : en 2016, sur les 31 millions d'euros de commandes enregistrées par l'UGAP auprès de collectivités de l'Essonne, seuls 262 000 euros sont revenus aux entreprises du département. Trente PME locales sont pourtant titulaires de marchés de la centrale et s'y sont vues adresser plus de 50,7 millions d'euros de commandes en 2016 par des acheteurs hors du département. Plus que le patriotisme, il semble bien que ce soit la professionnalisation des acheteurs publics qui favorise l'accès des PME à la commande publique et ainsi à de nouveaux débouchés commerciaux.

Des efforts de simplification

Conscients du frein que les procédures de marchés publics constituent pour les entreprises, et notamment les plus petites (PME et start-ups), les acheteurs se sont en effet efforcés, ces dernières années, de simplifier et dématérialiser les voies d'accès à la commande publique. La réforme de 2016, dite des Marchés Publics Simplifiés (MPS), mais aussi l'émergence de plateformes en ligne, comme Maximilien qui regroupe plus de cent partenaires publics, participent à cette démarche. Les acheteurs publics s'appuient également sur l'UGAP et son travail d'identification et de qualification des entreprises. En orientant la commande publique vers les PME et l'innovation, l'UGAP se veut "un catalyseur qui ouvre des perspectives aux entreprises qui la rejoignent", estime son directeur délégué à l'innovation, Sébastien Taupiac. En 2016, les TPE, start-ups et PME étaient ainsi titulaires de 53 % des marchés de l'UGAP.

Le lancement d'"Attractiv'Essonne" vise donc à poursuivre et renforcer les efforts des acheteurs publics en faveur de l'accès des entreprises à la commande public. L'enjeu est qu'acheteurs et chefs d'entreprises se connaissent mieux et comprennent leurs besoins respectifs pour mieux collaborer. "Cette convention et les échanges qui l'accompagne sont la preuve que l'on peut avancer en meute", assure Josiane Chevalier, préfet de l'Essonne, qui a créé, en septembre 2016, l'Observatoire essonnien de la commande publique (État, Conseil départemental et Union des maires de l'Essonne), offrant aux entreprises un recensement, disponible en ligne, des intentions des principaux donneurs d'ordre du département en matière de commande publique.

Lire la suite en page 2 : Vers une meilleure connaissance entre acheteurs publics et chefs d'entreprise