Mon compte Devenir membre Newsletters

Achats de gaz : la stratégie adoptée par l'État

Publié le par

Fin des tarifs réglementés de vente, transition énergétique, solutions d'efficacité énergétique... Les pratiques en matière d'achats de gaz sont secouées par une actualité riche. Un point sur la stratégie adoptée au sein d'une structure qui se doit exemplaire : l'État.

Achats de gaz : la stratégie adoptée par l'État

Romain Lefèvre, chef de projet achats domaine immobilier au sein du SAE répond aux questions de Décision Achats.

Que représentent les achats de gaz de l'État ?

Les dépenses annuelles de l'État en fourniture et acheminement de gaz naturel s'élèvent à environ 120 Millions d'euros par an, 2 TWH et 10 000 sites à approvisionner. Les 4 principaux ministères concernés sont les ministères de la Défense, de l'Intérieur, de la Justice et des Finances. Ces chiffres n'intègrent pas les besoins des établissements publics de l'Etat qui peuvent être pris en charge à leur demande.

Quelle a été la stratégie adoptée au sein du SAE pour basculer en offre de marché ?

L'union fait la force..., aussi a-t-il a été décidé dès 2011 - 2012 avec les ministères de positionner le SAE comme pouvoir adjudicateur de marchés mutualisés à l'échelle de l'État pour basculer ses sites en offres de marché. Nous avons opéré en 2 vagues, afin de traiter, dans un premier temps, les sites à forts enjeux de consommation (options tarifaires de distribution T3 et T4) puis dans un deuxième temps les " petits sites consommateurs " T1 et T2. Ce dernier marché qui vient d'être notifié à la société Total Gaz comporte environ 6000 points de livraison. Le premier marché sera de son côté renouvelé d'ici la fin de l'année

Lire la suite de cet article en page 2: "Quels sont les divers leviers d'optimisation des coûts actionnables par les acheteurs dans le contexte d'une énergie passée au prix de marché ?"