Mon compte Devenir membre Newsletters

Verrières-le-Buisson : une église auscultée par un drone

Publié le par
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?

Recourir à la prestation par drone pour inspecter le toit de son église en vue de sa rénovation.Tel est le parti adopté par Verrières-le-Buisson (91) qui s'est appuyée sur les services d'Azur Drones,titulaire de l'UGAP, s'affranchissant ainsi de l'installation chronophage et coûteuse d'échafaudages.

Verrières-le-Buisson : une église auscultée par un drone

Une église classée du XIème siècle inspectée à l'aide d'un... drone. Voilà la prouesse technique à laquelle ont pu assister mi-mars dernier les habitants de Verrières-le-Buisson, commune de l'Essonne qui s'est offert les services de la société innovante Azur Drones, crée en 2012 et titulaire de l'UGAP, pour ausculter le toit vieillissant de l'édifice moyenâgeux.

" Les pierres ne sont pas éternelles ! ", lance le technicien responsable des bâtiments de la ville, tout en pointant le clocher de l'église Notre-Dame de l'Assomption dont la dernière grande réhabilitation date de la fin du XIXe siècle. " Des signes d'usure avaient déjà été décelés lors d'un premier diagnostic réalisé en 2013. Cette inspection, à l'aide d'un drone, nous permet de définir plus précisément le cahier des charges des futurs travaux de restauration sans avoir eu à installer des échafaudages ou des nacelles. "

Gain de temps et d'argent

Avec à la clé un gain de temps et d'argent : " très pratique, le recours à Azur Drones nous coûte, in fine, vingt fois moins cher ", estime Thomas Joly, le maire de la ville, ravi d'avoir pu recourir aux services de cette PME de 30 salariés via l'UGAP. Quelques heures à peine ont suffi pour réaliser la prestation alliant l'inspection millimétrique de la totalité du monument, sa modélisation en 3D, la photographie des façades et la levée des plans de la toiture. " Grâce à la caméra du drone zoomant sur les parties les plus difficiles d'accès du bâtiment -, nous profitons d'images et vidéos des moindres recoins de l'édifice au travers un relevé photométrique complet ", indique le maire.

Autant d'éléments passés au crible par un bureau d'études chargé de poser un diagnostic avant la consultation des entreprises pour les travaux préconisés. " En tant qu'assistant à maîtrise d'ouvrage, nous avons veillé à nous entourer de tous les experts ad hoc, architecte, géomètre..., pour mener à bien une telle opération. Ce qui inclut la gestion de toutes les formalités administratives - dépôt de déclaration à la préfecture, demande d'autorisation de vol à la Direction de l'aviation civile et à la tour de contrôle d'Orly... - et bien entendu des mesures de sécurité avec le concours de la police municipale ", précise Romain Worms, responsable commercial au sein d'Azur Drones. Et de conclure : " Grâce à cette première commande via l'UGAP, nous avons su démontrer la performance technique et économique de notre solution. De quoi sans doute convaincre d'autres acteurs publics de franchir le cap pour leurs travaux de rénovation... ".