Mon compte Devenir membre Newsletters

L'UGAP a lancé une 2e vague d'achat groupé de gaz naturel

Publié le par

Après le succès de la première vague d'achat en avril, la centrale d'achat publique a lancé un deuxième round d'achat groupé de gaz naturel pour toutes les personnes publiques n'ayant pu se positionner la première fois. En toile de fond : la fin des tarifs réglementés de vente fin 2015.

L'UGAP a lancé une 2e vague d'achat groupé de gaz naturel

L'UGAP, qui recentre actuellement sa stratégie sur des offres à forte valeurs ajoutées, mise sur le gaz naturel. Car, après plus de 60 ans de monopole d'EDF et GDF, les personnes publiques sont désormais tenues de s'adapter à un nouveau modèle de fonctionnement où elles doivent mettre en concurrence leurs fournisseurs d'énergie.

Pour accompagner le secteur public dans cette gigantesque démarche, l'UGAP a mis en oeuvre un dispositif d'achat groupé de gaz naturel. Un premier appel d'offres a été publié en avril 2014, rassemblant près de 1 800 personnes publiques et 4,4 milliards de kWh. "C'est un succès à la fois en termes de nombre de personnes publiques portées que de volumes", se réjouit Sébastien Taupiac, directeur délégué aux offres complexes.

Les adhérents du groupement proviennent d'horizons très variés : de communes de quelques centaines d'habitants à des CHU en passant par des grandes agglomérations comme Paris ou Marseille ainsi que des collèges, lycées ou encore des Chambres de Métiers.

Économies et services à la clé

Cette "chasse en meute" et les volumes qu'elle engendre, permet d'obtenir de meilleurs prix de la part des fournisseurs. Selon l'UGAP, l'économie réalisée atteint près de 60 M€ TTC par an, par rapport aux prix antérieurement payés aux tarifs réglementés de vente (TRV). Les baisses s'échelonnent de 19 à plus de 27 % sur les 7 lots établis en fonction, notamment, du type de relève (mensuelle ou semestrielle) et des zones gazières considérées (Nord ou Sud ou entreprises locales de distribution).

Autre argument susceptible de séduire de nouveaux adhérents : les services associés. Car outre la fourniture et l'acheminement de gaz naturel, le cahier des charges sollicitait la délivrance de services associés adaptés aux besoins de chaque bénéficiaire à savoir le regroupement de factures, un outil de gestion en ligne, des données numérique de facturation et une optimisation tarifaire.

La deuxième vague d'achat est lancée

L'UGAP a lancé une deuxième vague d'achat pour les personnes n'ayant pu se positionner la première fois. Les dossiers doivent être déposés avant la fin du mois d'octobre. L'occasion également d'anticiper la mise en concurrence des sites consommant entre 30 et 200 MWh, pour qui la fin des tarifs réglementés de vente est fixée au 31 décembre 2015.

Prochain défi pour l'UGAP, toujours dans le domaine énergétique, la centrale d'achat d'électricité, l'an prochain. Viendra ensuite un audit de performance énergétique des bâtiments. "L'énergie est un de nos gros sujets stratégiques parce que cela concerne tout le monde et nous pouvons apporter une réelle valeur ajoutée par l'expertise. Nous avons recruté des personnes expertes dans ce domaine", conclu Sébastien Taupiac.