En ce moment En ce moment

Les Achats face à leur SI

Publié par / Avec la Marketplace le

Le rapport CPO Rising 2017: Tools of the Trade d’Ardent Partners a beaucoup fait parler de lui l’année dernière. Il s’agissait en effet du premier rapport comparatif axé sur les Achats face à leur SI, avec des résultats révélateurs.

  • Imprimer

Le rapport CPO Rising 2017: Tools of the Trade d’Ardent Partners a beaucoup fait parler de lui l’année dernière. Il s’agissait en effet du premier rapport comparatif axé sur les Achats face à leur SI, avec des résultats révélateurs. Avant la publication de CPO Rising 2018: The Age of Intelligence, nous pensons qu’il serait utile de faire le point sur les principaux résultats de l’édition précédente. De plus, il est toujours utile de savoir où en sont les responsables achats par rapport à la mise sous contrôle de leurs processus.

Parmi la multitude d’informations présentées dans le rapport CPO Rising 2017, il est surprenant de voir que les responsables achats s’intéressent de plus en plus à la mise sous contrôle des processus, au détriment de la gestion des dépenses. Cela ne veut pas dire que les entreprises maîtrisent parfaitement leurs dépenses, mais plutôt que la rationalisation des processus (grâce à la technologie) va naturellement améliorer le contrôle des dépenses, entre autres. Voici quelques faits intéressants :

CPO Rising, chapitre 1 : la situation du directeur achats

La principale stratégie citée par les directeurs achats face à leur SI était l’amélioration de l’utilisation de la technologie. C’est particulièrement logique vis-à-vis des autres stratégies les plus mentionnées : l’intégration d’une solution achats couvrant toutes les fonctions de l’entreprise améliore en effet la collaboration, la communication et le déroulement des processus.
The CPO's Top Strategies for 2017
Le service Achats cherche toujours à maximiser la valeur apportée à l’organisation, ainsi que son influence et son impact. La méthode la plus efficace pour y parvenir avec des ressources limitées est de s’appuyer sur un SI Achats performant. Comme le montre le rapport, les directeurs achats accordent beaucoup plus d’importance aux processus qu’aux économies cette année.

CPO Rising, chapitre 2 : la situation du service Achats

Les principaux défis des services Achats (en plus du sourcing et de la rétention des talents) sont similaires aux défis de l’entreprise mais, à plus petite échelle. Concernant les solutions achats, le principal obstacle est le manque de compréhension vis-à-vis des processus actuels. Il s’agit là d’un facteur clé dans la planification et le choix d’une nouvelle solution, sans parler du déploiement et des KPI de réussite.

Procurement's Top Challenges of 2017

Pour pouvoir bien faire la transition vers le nouveau SI tout en maximisant l’adoption et le ROI, il est essentiel de connaître les processus achats existants et les mesures à prendre pour les optimiser.  Comme nous l’avons mentionné dans d’autres articles, il est souvent possible d’alléger les contraintes budgétaires à l’aide d’une stratégie « d’avantages partagés » impliquant plusieurs départements différents. Au cours de la planification, il faudra donc obtenir le soutien des parties prenantes en leur montrant comment la nouvelle solution pourra les aider, ce qui est particulièrement efficace dans le cadre de la collaboration avec les équipes financières et juridiques.

CPO Rising, chapitre 3 : performance Achats

La performance des Achats face à leur SI est intimement liée aux points que nous venons d’aborder, notamment en ce qui concerne la collaboration et l’alignement avec les autres services. Comme le montre le rapport, le service Achats n’est pas une entité indépendante et isolée. Pour réussir et améliorer son influence, le département doit donc aligner ses objectifs sur ceux de l’entreprise. L’important, c’est de montrer en permanence la valeur apportée par les processus achats bien gérés. Pour être efficaces, simples, collaboratifs et intégrés, ces processus devront bien sûr reposer sur les bonnes technologies.

Avec une solution P2P adéquate (idéalement intégrée à la gestion des fournisseurs et du cycle de vie des contrats), les résultats peuvent être impressionnants. Comme le montre le graphique, l’ampleur des améliorations est considérable. Et cela peut permettre au service Achats de gagner en influence.

CPO Rising, chapitre 4 : stratégies de réussite

Le rapport CPO Rising 2017: Tools of the Trade se termine sur le constat suivant : pour atteindre son plein potentiel, le service Achats doit absolument adopter ces technologies. L’évolutivité, l’agilité, la flexibilité et la facilité d’adoption ne sont pas de simples critères déterminant la réussite des solutions achats : ce sont les vecteurs qui feront avancer le service Achats dans son ensemble.

The CPO's Top Goals for Investing in Technology
L’automatisation des processus de bout en bout est un idéal ; pour y parvenir, il faudra procéder progressivement, par phases, en impliquant les parties prenantes et en mettant en place une stratégie de gestion du changement pour maximiser l’adoption. Commencez par contrôler le coût total de possession, mettez vos processus sous contrôle et obtenez votre ROI. Vous pourrez ensuite passer à l’étape suivante.

Téléchargez le rapport complet CPO Rising 2017: Tools of the Trade et consultez notre webinar sur demande avec Andrew Bartolini, co-directeur et responsable de la recherche chez Ardent Partners et Greg Tennyson, directeur des achats chez VSP Global.

Pour découvrir comment les solutions modulaires de la Plateforme Cloud Determine peuvent vous aider à repenser votre approche achat et mettre vos processus sous contrôle, demandez dès maintenant une démonstration personnalisée.

Graphiques ©Ardent Partners – 2017
Image: news.siliconindia.com

Autres articles proposés