La mairie d'Aubergenville choisit Yooz pour initier sa démarche de dématérialisation des factures

Publié par le

En s'appuyant sur cette solution, la ville entend dégager des gains de productivité significatifs liés à l'automatisation de la saisie des factures fournisseurs.

  • Imprimer

Commune de 12 000 habitants, Aubergenville choisit Yooz pour dématérialiser l’ensemble de ses factures fournisseurs et mieux maîtriser les délais de règlement fournisseurs, imposés par la loi LME. En effet, depuis le 1er juillet 2010, cette loi impose aux organismes publics de régler leurs fournisseurs dans un délai maximum de 30 jours.

C’est dans ce contexte que la commune d’Aubergenville a initié, mi-2011, une démarche globale de dématérialisation de sa chaîne de traitement des factures fournisseurs. L’objectif de ce projet étant de réduire le cycle de traitement et validation des factures en mairie afin de respecter le délai global de 30 jours, paiement par le trésorier payeur inclus.

Solution en mode Saas

« Au-delà de la maîtrise de nos délais de règlement, ce projet de dématérialisation nous permettra d’améliorer l’efficacité globale de notre processus fournisseurs. Nous escomptons des gains de productivité significatifs liés à l’automatisation de la saisie des factures par reconnaissance OCR, et à la possibilité offerte à tous les utilisateurs habilités de consulter leurs factures en ligne », déclare Philippe Leymarie, directeur des finances de la commune d’Aubergenville.

Après consultation de différents éditeurs par appels d’offres, la commune d’Aubergenville a fait le choix de la solution Yooz (activité SaaS d’ITESOFT) pour mener à bien son projet. Ainsi, la ville dispose d'une solution logicielle de dématérialisation et traitement de factures fournisseurs, sous forme de service internet en associant la simplicité et l’accessibilité à l’innovation et à la technicité. « Nous avons été immédiatement séduits par la simplicité de mise en œuvre et d’utilisation de l’outil, combinée à la puissance des technologies d’OCR », ajoute Philippe Leymarie. Et de conclure : « Cette simplicité nous permet de démarrer notre projet sans aucun investissement préalable ni coûts de paramétrage. La seule souscription à une formule d’abonnement mensuel nous permet de démarrer notre projet. »

Sur le même sujet

Cybersécurité prescriptive pour l'Etat de Virginie
IT / Digital
Cybersécurité prescriptive pour l'Etat de Virginie

Cybersécurité prescriptive pour l'Etat de Virginie

Par la rédaction

Atos, spécialiste de la transformation digitale, décroche un contrat pluriannuel avec l'agence informatique de l'Etat de Virginie de fournitures [...]

Le big data au service des due-diligences
IT / Digital
Le big data au service des due-diligences
Sikov - Fotolia

Le big data au service des due-diligences

Par Camille George

Pour répondre aux exigences de la loi Sapin II en matière de suivi fournisseur et de gestion des risques, il apparaît désormais nécessaire d'automatiser [...]

Les 10 points à aborder lors d’une démo d’un SI Achats
IT / Digital
Determine
Les 10 points à aborder lors d’une démo d’un SI Achats

Les 10 points à aborder lors d’une démo d’un SI Achats

Par Determine via Marketme

Participer à une démo d’un SI Achats peut s’avérer particulièrement éprouvant pour un professionnel des achats. Cet outil est clef pour notre [...]

Michelin automatise ses activités de sourcing à l'international
IT / Digital
Michelin automatise ses activités de sourcing à l'international
Fenton - Fotolia

Michelin automatise ses activités de sourcing à l'international

Par la rédaction

Présent dans 55 pays, Michelin a choisi d'unifier ses processus de sourcing au niveau groupe pour gagner en efficacité opérationnelle et favoriser [...]

La rédaction vous recommande

La révolution du paiement sans carte !
La révolution du paiement sans carte !

La révolution du paiement sans carte !

Par AirPlus

Avec la multiplication des deplacements professionnels la gestion des depenses devient un reel enjeu pour les entreprises Vous cherchez une [...]