Le RTC, réseau historique de France Télécom, va mettre fin à la commercialisation de ses lignes et services

Publié par le - mis à jour à
Le RTC, réseau historique de France Télécom, va mettre fin à la commercialisation de ses lignes et services

Voilà une bonne opportunité pour les entreprises de réduire leurs coûts en matière de télécoms et d'adopter des technologies avec services à valeur ajoutée et cohérentes avec les besoins de mobilité.

  • Imprimer

En 2018, le RTC, réseau historique de France Télécom, va mettre fin à la commercialisation de ses lignes et services. Toutes concernées, les entreprises doivent prendre les devants dès aujourd'hui et chercher des solutions de remplacement adaptées à leur activité. Selon Euklead, réseau d'experts en optimisation des coûts, c'est une bonne opportunité pour les entreprises de réduire leurs coûts en matière de télécoms et d'adopter des technologies avec services à valeur ajoutée et cohérentes avec les besoins de mobilité.

"Toutes les entreprises sont plus ou moins concernées par l'arrêt de la commercialisation du réseau RTC et possèdent à minima des lignes dans leurs ascenseurs, pour leurs fax, leurs machines à affranchir ou leurs standards téléphoniques", explique Christophe Alaux, expert télécoms au sein du réseau Euklead. "L'arrêt des lignes du réseau n'est prévu qu'en 2020, il n'y a donc pas d'inquiétude à avoir. Néanmoins, si elles veulent transformer ce changement en opportunité et non en contrainte, il est temps pour les entreprises de se pencher sur la question pour rendre le processus plus simple, pouvoir planifier les étapes et investir dans le temps. Ces évolutions leur permettront d'unifier et perfectionner leurs technologies grâce à la TOIP, et de continuer à équiper leur personnel en lien avec les besoins de matériels et de mobilité croissants dans les entreprises."

Pour se préparer au mieux à ce changement, Christophe Alaux conseille de "démarrer le plus tôt possible un bilan des lignes concernées et de l'utilisation des télécoms dans l'entreprise. Aller pour cela à la rencontre des opérateurs et rassembler ses factures". Et de "planifier la mise en place de solutions techniques et les investissements dans le temps grâce à un schéma directeur télécoms, en privilégiant par exemple en année 1 le raccordement du site principal aux nouvelles technologies, puis celui des agences ou autres entités en année 2."

la rédaction

Sur le même sujet

Cybersécurité prescriptive pour l'Etat de Virginie
IT / Digital
Cybersécurité prescriptive pour l'Etat de Virginie

Cybersécurité prescriptive pour l'Etat de Virginie

Par la rédaction

Atos, spécialiste de la transformation digitale, décroche un contrat pluriannuel avec l'agence informatique de l'Etat de Virginie de fournitures [...]

Le big data au service des due-diligences
IT / Digital
Le big data au service des due-diligences
Sikov - Fotolia

Le big data au service des due-diligences

Par Camille George

Pour répondre aux exigences de la loi Sapin II en matière de suivi fournisseur et de gestion des risques, il apparaît désormais nécessaire d'automatiser [...]

Les 10 points à aborder lors d’une démo d’un SI Achats
IT / Digital
Determine
Les 10 points à aborder lors d’une démo d’un SI Achats

Les 10 points à aborder lors d’une démo d’un SI Achats

Par Determine via Marketme

Participer à une démo d’un SI Achats peut s’avérer particulièrement éprouvant pour un professionnel des achats. Cet outil est clef pour notre [...]

Michelin automatise ses activités de sourcing à l'international
IT / Digital
Michelin automatise ses activités de sourcing à l'international
Fenton - Fotolia

Michelin automatise ses activités de sourcing à l'international

Par la rédaction

Présent dans 55 pays, Michelin a choisi d'unifier ses processus de sourcing au niveau groupe pour gagner en efficacité opérationnelle et favoriser [...]

La rédaction vous recommande