Mise en garde de la Cnil sur les risques liés au cloud computing

Publié par le - mis à jour à
Mise en garde de la Cnil sur les risques liés au cloud computing

Le développement des offres et des services en cloud computing n'est pas sans conséquence sur les risques liés à la sécurité des données. La Cnil tire la sonnette d'alarme tout en donnant quelques conseils.

  • Imprimer

Après une consultation publique lancée fin 2011, la Cnil vient de diffuser un document de synthèse visant à apporter des recommandations pour les entreprises en prises directes avec le phénomène cloud computing.
Parmi ces conseils, un rappel de bon sens : les entreprises doivent identifier les risques pris en optant pour un prestataire qui se verra confier les données. Ceci est d’autant plus vrai lorsque ce prestataire se trouve à l’étranger, les pays pouvant avoir des lois bien différentes. Autre souci, celui lié au risque de données qui ne seraient pas assez protégées notamment par rapport aux autres clients d’un même prestataire.

Néanmoins, la Cnil constate que la sécurité des services en mode cloud computing est globalement supérieure à ce qu’une PME est en mesure d’assurer en interne.
Pour en savoir plus : www.cnil.fr

Jérôme Pouponnot

Jérôme Pouponnot

Journaliste

Journaliste dans la presse professionnelle depuis 1999, j’ai exercé dans l’univers de la relation client et du marketing direct jusqu’en 2012. Rattaché [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

[Fiche pratique ] RGPD et choix d'un logiciel SaaS : les bonnes questions
IT / Digital
[Fiche pratique ] RGPD et choix d'un logiciel SaaS : les bonnes questions
pathdoc - Fotolia

[Fiche pratique ] RGPD et choix d'un logiciel SaaS : les bonnes questions

Par Yves Garagnon, DiliTrust

Il convient, dans les contrats SaaS, de préciser expressément les engagements pris par le fournisseur au titre du RGPD. Nous résumons ici, en [...]