En ce moment En ce moment

Michelin automatise ses activités de sourcing à l'international

Publié par le - mis à jour à
Michelin automatise ses activités de sourcing à l'international
© Fenton - Fotolia

Présent dans 55 pays, Michelin a choisi d'unifier ses processus de sourcing au niveau groupe pour gagner en efficacité opérationnelle et favoriser le transfert de bonnes pratiques.

  • Imprimer

Avec 1 500 demandes d'achats émises chaque année des acheteurs situés au quatre coins du monde (Michelin est présent du continent américain au continent asiatique en passant par l'Europe), le groupe Michelin avait besoin d'un processus de sourcing mondial efficace. Satisfait de la solution Ivalua pour gérer au niveau mondial les 5 000 contrats et les dépenses correspondants aux 5 millions de factures annuelles traitées par le groupe, Michelin a confié au même éditeur la mise oeuvre d'un processus de sourcing stratégique et de gestion intégrée des appels d'offres au niveau mondial groupe. "Nous avions besoin d'un outil capable d'optimiser l'efficacité du processus d'acquisition, de mettre en commun les meilleures pratiques de nos équipes et d'améliorer la collaboration entre les acteurs internes et les fournisseurs", explique Hélène Paul, CPO groupe Michelin, dans un communiqué.

La plateforme proposée se veut collaborative pour permettre aux acheteurs des différentes zones géographiques et aux fournisseurs d'interagir tout au long du processus, soit du lancement de la consultation jusqu'à l'attribution du contrat. "Nos fonctions dédiées à la collaboration renforcent les possibilités de travail avec les fournisseurs et entre les équipes de façon à favoriser le transfert de connaissances", explique Gilles Bismuth, senior VP business & development EMEA chez Ivalua. L'intégralité du cycle de sourcing (projets, enchères, appels d'offres) sera facilité grâce à la centralisation des propositions et des documents dans un seul référentiel accessible en permanence. L'outil qui intègre une aide à l'évaluation des propositions ainsi qu'un système de notation des fournisseurs selon des critères définis pour donner une visibilité globale à l'échelle de l'entreprise et une collaboration interne entre les différentes directions achats du groupe.

Face à la mondialisation des chaînes d'approvisionnement c'est pour Michelin un moyen d'automatiser et de rationaliser ses processus de sourcing au niveau groupe et un pas de plus vers l'unification de ses solutions e-achats.

la rédaction

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet