[Fiche pratique] Licences logicielles: acheter groupé ou au fur et à mesure des déploiements?

Publié par le - mis à jour à
[Fiche pratique] Licences logicielles: acheter groupé ou au fur et à mesure des déploiements?

Achats groupés ou au fil de l'eau ? Quelle est la meilleure stratégie à adopter pour l'achat des licences logicielles ? Etant donné les pratiques les plus répandues des éditeurs, il serait instinctif de penser que les clients font de "meilleures affaires" ....

  • Imprimer

... en souscrivant des contrats globaux pluriannuels... et cela n'est peut-être pas complètement faux, mais à condition de prendre en compte une série de facteurs.

Assurer des revenus réguliers et pluriannuels est une priorité pour les éditeurs qui favorisent alors les achats groupés

Rien n'est plus rassurant pour un éditeur, qui plus est en clôture d'année fiscale, que de signer un contrat global d'entreprise qui représente une garantie de revenus réguliers pour les années à venir.

Cette situation crée généralement un terrain plus propice aux clients qui se trouveront face à des éditeurs davantage enclins à accorder un taux de remise important ou à concéder des dérogations afin d'atteindre leurs objectifs commerciaux. Cela rejoint également la logique des modèles de pricing évoluant majoritairement vers la souscription afin de fidéliser sur base annuelle ou pluriannuelle un socle de clients important en contrepartie d'un prix unitaire plus bas, tout en se protégeant des problèmes majeurs de non-conformité.

Comment les clients doivent-ils donc s'y prendre pour savoir s'ils achètent "juste", c'est-à-dire au juste prix et dans les bonnes proportions ? Le risque est en effet d'être poussé par l'éditeur vers un contrat trop généreux qui reflète tel un miroir grossissant les besoins de l'entreprise. Il est donc fortement conseillé d'établir, bien avant le début des négociations, un business case détaillé permettant de déterminer un seuil de remise sur la base des quantités strictement nécessaires et d'établir une liste de produits bien spécifiques pour éviter les achats superflus. Les contrats de type Entreprise permettent en effet plus de flexibilité dans les déploiements et une gestion plus aisée des variations de volumes. Toutefois, ils pourraient s'avérer moins avantageux en cas de déploiement lent car un stock de licences viendrait à se créer. Si le client a une connaissance précise de ses inventaires et de la roadmap des déploiements dans les mois suivant l'achat grâce à une démarche de Software Asset Management, il lui sera alors possible de doser correctement ses achats. Pour faire face à des hausses plus importantes, il est prudent de geler ou de plafonner en phase de négociation les prix futurs afin de tenir sous contrôle les dépenses imprévues et de bénéficier des mêmes conditions commerciales pour l'ensemble des produits.

Négocier un cadre contractuel unique c'est aussi simplifier sa gestion des licences et gérer plus aisément d'éventuels changements de métrique. En effet, toutes les licences se rapportent de manière homogène aux mêmes conditions contractuelles, le renouvellement de maintenance est unique et les produits sont en général alignés sur les mêmes métriques, même s'ils sont issus de périodes d'achat différentes. En cas de changement important de métrique (par exemple dans le cas du passage du on premise au SaaS ou d'une modalité de comptage passant du processeur au coeur) l'ensemble du parc peut alors être plus facilement converti en accord avec l'éditeur.

Gérer des achats au fil de l'eau requiert rigueur et anticipation et le client n'est pas à l'abri d'un fort risque de complexité et d'obsolescence

Les principales difficultés des achats au fil de l'eau résident dans la gestion d'un portefeuille de licences composé de versions, éditions et métriques souvent hétérogènes, évoluant au gré des campagnes d'achat. Cela se traduit également par une plus grande complexité du processus de demande et d'achat : faut-il acheter en avance en fonction d'une roadmap des projets IT, au fur et à mesure des déploiements effectifs, une fois ou plusieurs fois par an, avec ou sans support ?

- Achats au fur et à mesure sans maintenance active

Sans un monitoring strict et fréquent des inventaires et une vision globale et à jour des achats, les risques de non-conformité ou d'over deployment se trouvent accrus. La gestion opérationnelle des licences est également plus difficile concernant l'attribution de logiciels de versions différentes pouvant générer des conflits ou être sujets à un problème d'obsolescence dans le cas de licences acquises sans support. Le travail de réconciliation est d'autant plus long s'il est fait sans outils spécifiques : à partir d'un certain volume et, en particulier en présence d'un portefeuille de produits complexe (mêlant plusieurs types de métriques et de versions qu'il est alors nécessaire de reconduire aux installations), il est fortement conseillé de se doter d'un système de gestion des licences automatisé pour archiver les bons de commande et industrialiser la réconciliation et l'allocation correcte des logiciels en fonction des versions et des éditions achetées.

Lire la suite en page 2: Les économies d'OPEX réalisées dans le cas d'achats sans support peuvent parfois se traduire en investissements importants de remise à niveau...

Karène Zencker et Olivier Crouzet, Sia Partners

Sur le même sujet

Cybersécurité prescriptive pour l'Etat de Virginie
IT / Digital
Cybersécurité prescriptive pour l'Etat de Virginie

Cybersécurité prescriptive pour l'Etat de Virginie

Par la rédaction

Atos, spécialiste de la transformation digitale, décroche un contrat pluriannuel avec l'agence informatique de l'Etat de Virginie de fournitures [...]

Le big data au service des due-diligences
IT / Digital
Le big data au service des due-diligences
Sikov - Fotolia

Le big data au service des due-diligences

Par Camille George

Pour répondre aux exigences de la loi Sapin II en matière de suivi fournisseur et de gestion des risques, il apparaît désormais nécessaire d'automatiser [...]

Les 10 points à aborder lors d’une démo d’un SI Achats
IT / Digital
Determine
Les 10 points à aborder lors d’une démo d’un SI Achats

Les 10 points à aborder lors d’une démo d’un SI Achats

Par Determine via Marketme

Participer à une démo d’un SI Achats peut s’avérer particulièrement éprouvant pour un professionnel des achats. Cet outil est clef pour notre [...]

Michelin automatise ses activités de sourcing à l'international
IT / Digital
Michelin automatise ses activités de sourcing à l'international
Fenton - Fotolia

Michelin automatise ses activités de sourcing à l'international

Par la rédaction

Présent dans 55 pays, Michelin a choisi d'unifier ses processus de sourcing au niveau groupe pour gagner en efficacité opérationnelle et favoriser [...]

La rédaction vous recommande