En ce moment En ce moment

Quand GSK oeuvre pour minimiser l'impact de son déménagement sur son écosystème

Publié par le - mis à jour à
Quand GSK oeuvre pour minimiser l'impact de son déménagement sur son écosystème

GSK a remporté l'or de la catégorie "Développement de l'écosystème" des Trophées Décision Achats pour la gestion citoyenne de son déménagement. Afin de limiter son impact sur le tissu local, GSK a travaillé avec ses fournisseurs / prestataires et le repreneur. Et en emmené certains dans ses cartons.

  • Imprimer

Grâce à un binôme directeur des services généraux et responsable achats catégorie facilities, GSK a pu mener une gestion responsable et citoyenne du déménagement de son siège en minimisant l'impact négatif sur les parties prenantes et les prestataires. Les contraintes étaient la réduction des mètres carrés (de 24 000 m2, le siège passait à 8 900 m2) et le passage d'un statut de propriétaire à celui de locataire. "Au-delà de la dimension financière, l'enjeu était humain et notre préoccupation était de maintenir et préserver l'emploi. Nous avons donc constitué une base de données conséquente afin de recenser l'ensemble des contrats et prestations réalisées par toutes nos parties prenantes ainsi que les bonnes pratiques, les dépenses associées et les retours sur performance de chaque fournisseur", explique Charly Le Roux, responsable achats catégorie facilities. Grâce à quoi GSK a su convaincre le propriétaire du futur bâtiment d'intégrer une partie des services et prestations réalisées par les sociétés avec qui le groupe travaillait jusqu'à présent.

Un projet gagnant-gagnant

"L'une de nos propositions fut notamment de mutualiser des prestations réalisées à la fois sur les parties communes et les parties privatives dans une logique d'optimisation des coûts et de la qualité", raconte Charly Le Roux. Résultat: grâce à un important travail de collaboration avec les parties concernées, les fournisseurs étaient prêts dès le premier jour de l'emménagement à fournir des services de qualité, les dépenses directes chez ces derniers ont diminué de 40% soit environ 2 M€, le panel fournisseur a peu changé et aucun perte d'emploi n'a été à déplorer. Mieux! Aujourd'hui beaucoup d'entre eux opèrent sur le nouveau site en direct avec GSK mais aussi sur les espaces partagés en direct avec le propriétaire et sur l'ancien site de Marly-le-Roi avec le repreneur et ont ainsi développé leur chiffre d'affaires. De son côté, GSK a réussi à dupliquer son modèle RSE dans ses nouveaux locaux et en développant une relation de confiance et de qualité forte s'est assuré la réactivité et la proactivité de ses fournisseurs.

Les trophées argent et bronze ont été décernés à...

Le trophée argent a été décerné au groupe Safran pour la création d'un département Achats R&T (research & technology) transverse entre Safran Purchasing (achats hors production) et Safran Electronics & Défense (achats de production), qui a permis de développer le travail collaboratif à la fois en interne et en externe. L'objectif était entre autres de construire un processus achats agile pour favoriser l'introduction et le pilotage de nouveaux partenaires notamment les start-up. Ce projet a permis une acculturation à l'innovation et le développement d'un PAD-Lab, pôle de Prototypage Agile et Démonstrateur favorisant les POC et l'introduction de nouveaux acteurs comme le pôle de compétitivité Minalogic.

ExperBuy a reçu le trophée bronze pour son projet de création de filiale Entreprise Adaptée spécialisée dans le domaine de la prestation de service en achats et en approvisionnements en région Rhône-Alpes. Baptisée BuyZeWay, la filiale compte à ce jour 15 salariés et 9 comptes clients (entreprises issues du CAC40) et a permis de développer le tissu économique Rhône-alpin en favorisant l'emploi des travailleurs handicapés dans le domaine des achats.


La rédaction vous recommande

Sur le même sujet