En ce moment En ce moment

Revue de presse achats (semaine du 15 au 19 janvier)

Publié par le - mis à jour à
Revue de presse achats (semaine du 15 au 19 janvier)

Voici une compilation d'articles parus cette semaine sur le Net, qui vous concernent directement ou indirectement car ayant trait aux achats, à la RSE, à la relation fournisseurs, au management, aux RH, etc. Bonne lecture!

  • Imprimer

Entreprises : Top 10 des risques en 2018

Interruptions d'activité, cyberattaques, catastrophes naturelles ou encore incendies et explosions... Si les libellés changent peu d'année en année, les classements sont assez révélateurs des grandes préoccupations des entreprises à un instant "t", ainsi que de l'évolution de leur environnement. Le dernier baromètre des risques d'Allianz, publié par Allianz Global Corporate & Specialty (AGCS), montre qu'au niveau mondial les entreprises redoutent avant tout les interruptions d'activités (numéro 1 avec 42 % des sondés). C'est le risque le plus important pour la sixième année consécutive. Il figure à la première place du classement dans 13 pays différents, les entreprises faisant face à "un nombre croissant de scénarios" : l'interruption d'activité peut provenir de risques classiques (incendie, catastrophes naturelles, chaîne logistique) comme nouveaux (numérique, interconnexion), mais aussi de "pannes de systèmes informatiques essentiels, d'actes de terrorisme ou de violence politique, de défaillances de qualité des produits ou d'évolutions réglementaires imprévues.
>> Lire l'article complet sur le site des Echos

Intermarché échappe en appel à une sanction financière pour déséquilibre significatif

Intermarché a échappé en appel à une sanction financière pour déséquilibre significatif par une décision de la Cour d'Appel de Paris du 20 décembre 2017 - L'analyse de cette décision par Maître Gaël Hichri, du cabinet Magenta: "Jusqu'ici, les fournisseurs (et surtout le Ministre de l'économie) pouvait se contenter de démontrer le critère de soumission au regard de la structure du marché de la grande distribution et de ses rapports de force déséquilibrés en faveur des distributeurs, et des clauses ou des conventions-types pré-rédigées. Désormais, la Cour considère que "il ne peut être inféré du seul contenu des clauses ou du contexte économique caractérisé par une forte asymétrie du rapport de force en faveur du distributeur la caractérisation de la soumission ou tentative de soumission exigée par le législateur. L'insertion de clauses "déséquilibrées" dans un contrat-type ne peut suffire en soi à démontrer cet élément, seule la preuve de l'absence de négociation effective pouvant l'établir, la soumission ne pouvant être déduite de la seule puissance de négociation du distributeur, in abstracto." En conséquence, la soumission ou la tentative de soumission à un déséquilibre significatif doit être démontrée in concreto, par l'absence de négociation effective."
>> Lire l'article complet sur le site de Arkose Consulting

Boeing s'allie à un géant de l'auto pour faire ses sièges d'avion

Boeing lance une coentreprise avec le poids lourd des sièges automobiles Adient. Une pierre de plus dans le jardin des grands équipementiers aéronautiques. Après avoir annoncé son intention de rapatrier en interne la production de certains équipements clefs, comme l'avionique, l'avionneur américain joint les actes à la parole en s'associant avec Adient, l'ancien pôle automobile de Johnson Controls, pour fabriquer et vendre ses propres sièges d'avion.
>> Lire l'article complet sur le site des Echos

Un quart des PME de l'aéronautique sont en difficulté

"Une locomotive pour l'industrie française". Ce sont les termes choisis jeudi 11 janvier par Eric Trappier, en tant que président du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas), pour qualifier l'aéronautique. Preuve de cette vitalité selon celui qui est aussi patron de Dassault Aviation, le secteur a procédé à 8000 embauches en 2017 (contre 10 000 personnes en 2016), pour un effectif de 187 000 salariés fin 2016. Mais derrière le niveau du carnet de commandes et de livraisons d'Airbus, le tableau semble plus nuancé, en particulier concernant les PME.
>> Lire l'article complet sur le site de l'Usine Nouvelle

Safran décroche une commande de moteurs d'avions de 4 md de dollars en Chine

La compagnie aérienne chinoise Hainan Airlines (600221.SH) a passé une commande estimée à 4,2 milliards de dollars (3,5 milliards d'euros) pour équiper 55 Airbus A320 de moteurs CFM International, a annoncé jeudi la co-entreprise entre Safran et General Electric (GE). Les deux sociétés ont signé jeudi un protocole d'accord en présence du ministre chinois du Commerce et du ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, selon un communiqué publié sur le site de CFM.
>> Lire l'article complet sur le site des Echos

Favoritisme à l'INA : Mathieu Gallet condamné à un an de prison avec sursis

Le jugement est lourd : l'ancien président de l'Institut national de l'audiovisuel Mathieu Gallet a été condamné à un an de prison avec sursis et 20 000 euros d'amende, lundi 15 janvier. L'actuel président de Radio France était jugé pour "favoritisme", soupçonné d'avoir commandé environ 400 000 euros de prestations à deux sociétés de conseil sans avoir respecté les règles des marchés publics, lorsqu'il présidait l'INA. Le tribunal a plutôt suivi les conclusions du parquet, qui avait requis dix-huit mois de prison avec sursis et 40 000 euros d'amende, lors d'une longue audience tenue le 16 novembre.
>> Lire l'article complet sur le site du Monde


Commande publique

Comment le Grand Poitiers a professionnalisé ses achats

Recours aux MPS (Marchés Publics Simplifiés), dématérialisation des procédures d'appels d'offres, mise en oeuvre du sourcing..., autant de leviers activés par Grand Poitiers pour optimiser et simplifier sa politique achat. Explications de Sylvie Dupoirier, directrice achat au sein de la collectivité. L'Ugap a réalisé une vidéo, postée sur Youtube, dans lequel elle déroule les achats du Grand Poitiers.

>> Voir la vidéo sur le site Youtube

Abandon de Notre-Dame-des-Landes: quel manque à gagner pour les collectivités ?

L'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes va avoir des conséquences non négligeables sur les finances des collectivités. Les six collectivités locales finançant la nouvelle plateforme et sa desserte, qui ont déjà versé 31 millions d'euros, dont 18 millions de subventions à AGO, de 2011 à 2013, ont réitéré leur refus de mettre un euro dans le réaménagement de Nantes-Atlantique, qu'elles jugent plus élevé pour le contribuable. "A Notre-Dame-des-Landes, le financement public [État et collectivités] est de 246 millions d'euros sous forme d'avances remboursables, donc on considère que c'est potentiellement zéro sur toute la durée de la concession pour le contribuable", avance le Syndicat mixte aéroportuaire (SMA), qui regroupe les collectivités pro-NDDL. Le manque à gagner, en cas d'abandon du projet de transfert, est quant à lui "oublié" du rapport des médiateurs, déplorent les collectivités, qui "doivent toucher 5 % du chiffre d'affaires par an, une fois qu'elles ont été remboursées de leurs avances".
>> Lire l'article complet sur le site de 20 Minutes


RSE

"Les entreprises doivent faire du bien commun le centre de leur stratégie"

Dans une tribune publiée par le Monde, l'industriel Pierre-Etienne Franc explique que "les entreprises, les plus grandes notamment, compte tenu de leur poids dans la structuration du système économique mondial, sont convoquées instamment au débat pour prendre correctement en compte l'impact de leurs activités sur le bien commun. Mais la notion de "responsabilité sociale de l'entreprise" ne suffit pas à répondre à cette problématique puisque, dans plusieurs secteurs, il ne s'agit plus seulement de développer une activité " conforme " à un corpus de normes sociales et environnementales, mais de développer une offre qui permette aussi de servir le bien commun et d'aligner les activités et les intérêts de l'entreprise avec ceux de la cité."
>> Lire l'intégralité de la tribune sur le site du Monde


Bruxelles continue à mettre la pression aux Etats pour mieux gérer les déchets plastiques

Mardi, la Commission européenne a présenté une "stratégie" dédiée, qui vient compléter le plan sur l'économie circulaire adopté en décembre. Alors que ce dernier fixe un objectif de 55 % d'emballages plastique recyclés en 2030 (50 % en 2025), contre 30 % aujourd'hui, l'exécutif européen y ajoute désormais une nouvelle ambition, censée enclencher le cercle vertueux : rendre tous les emballages plastique recyclables à cet horizon en bâtissant des normes. Un travail complémentaire d'incitation à l'harmonisation et à la simplification du tri et de la collecte est lancé, sans toutefois trop rogner sur les prérogatives des pouvoirs locaux et nationaux, promet Bruxelles. "Si nous ne changeons pas la manière dont nous produisons et utilisons le plastique, il y en aura plus dans la mer que de poissons d'ici à 2050", insiste Frans Timmermans, commissaire européen au Développement durable. L'enjeu est aussi économique : selon les estimations avancées par la Commission, seulement 5 % du coût en Europe des emballages plastique revient ensuite dans l'économie, pour une perte de 70 à 105 milliards d'euros par an.
>> Lire l'article complet sur le site des Echos

Un milliard d'euros pour financer l'économie sociale et solidaire

Le gouvernement doit annoncer jeudi 18 janvier la création d'un fonds d'amorçage d'un milliard d'euros pendant le quinquennat. Il s'agira grâce à cette somme alimentée à la fois par de l'argent public et privé, d'aider l'économie sociale et solidaire (ESS), qui regroupe associations, mutuelles et entreprises à vocation sociale, à grandir et plus largement à favoriser l' "innovation sociale". Cette ambition doit être affichée par Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire, et Christophe Itier, haut-commissaire à l'ESS et à l'innovation sociale, devant les acteurs du secteur réunis au ministère en fin de matinée.
>> Lire l'article complet sur le site de La Croix

Avencod mise sur les talents informatiques des personnes autistes

Fondée en 2016 par Laurent Delannoy et Laurence Vanbergue, la start-up niçoise Avencod a un profil très social : sept de ses onze salariés sont autistes. Elle a déjà réussi à démontrer leurs compétences en services informatiques à Amadeus, Qwant ou la CNAF.
>> Lire l'article complet sur le site des Echos

L'utilisation des LED a permis d'économiser 162 centrales à charbon en 2017

L'utilisation d'ampoules LED a permis de réduire les émissions de dioxyde de carbone de quelque 570 millions de tonnes en 2017, soit de 1,5%. L'équivalent de la production de 162 centrales à charbon, précise l'étude. Le fabricant japonais Nichia, inventeur de la diode bleue, est le plus grand fabricant de composantes LED et donc le plus grand contributeur à cette diminution de l'empreinte carbone, selon l'institut. Celui-ci évalue sa part à 10% des émissions de dioxyde de carbone économisées pendant l'année. Soit la production de 16 centrales à charbon.
>> Lire l'article complet sur le site des Echos

Travel

Différences culturelles: ce qui est dit et ce qui ne l'est pas

Pourquoi est-ce que malgré le partage d'une langue commune et des connaissances sur la culture organisationnelle de votre interlocuteur étranger, le contrat que vous attendiez tant n'est finalement pas signé ? Peut-être que la réponse réside en partie dans la culture de votre interlocuteur. Dire qu'il y a des différences culturelles revient à dire que tout ce qui est rugueux n'est pas lisse. (...) Mais, concrètement, à quoi fait référence le concept de "culture" et pourquoi est-il important dans le monde des affaires ?
>> Lire l'article complet sur le site de Capital

easyJet et Air France-KLM pourraient s'allier pour le rachat d'Alitalia

La compagnie low cost britannique easyJet (EZJ.LN) pourrait s'allier à Air France-KLM dans le cadre des discussions sur la reprise de la compagnie italienne Alitalia, affirme le journal Il Sole 24 Ore, citant trois sources. Joint par l'Agefi-Dow Jones, un porte-parole d'Air France-KLM a refusé de commenter cette "rumeur de presse".
>> Lire l'article complet sur le site des Echos


UBS utilise l'analyse prédictive pour gérer ses dépenses de voyage

Grâce à un système automatisé de PredictX - anciennement Pi Travel - la banque suisse va utiliser l'intelligence artificielle pour analyser les dépenses et les données d'activité des voyages précédents afin de l'aider à prendre de meilleures décisions budgétaires. Le système devrait également améliorer la position d'UBS lors des négociations avec les fournisseurs de services de voyage. La plateforme PredictX analysera cinq années de données sur les voyages, y compris les coûts de déplacement et les dépenses par carte de crédit, sur l'ensemble de l'entreprise afin de prédire les coûts de déplacement futurs. Auparavant, la banque devait rassembler les données manuellement à partir de divers systèmes, dont certains étaient externes, afin d'y appliquer des renseignements commerciaux. Par conséquent, les rapports sur les dépenses dataient de huit semaines lorsque la direction les recevaient.
>> Lire l'article complet sur le site de ComputerWeekly


Comment l'IA va bouleverser le voyage d'affaires

Assistants virtuels et objets connectés vont transformer les habitudes des voyageurs d'affaires en structurant les déplacements professionnels grâce à une identification plus pertinente des besoins et une présélection de solutions. Pour autant côté dépenses, les budgets voyages des entreprises devraient continuer à grimper, passant de 28 milliards d'euros en France en 2017 à 29,2 milliards en 2018.
>> Lire l'article complet sur le site Les Echos

Mobilité

L'autopartage, accélérateur du renouvellement du parc auto

Le véhicule de demain sera partagée, électrique et autonome. C'est en somme ce qui ressort de la dernière étude de Pwc intitulée "Eascy, The five dimensions of automotive transformation". Premier chiffre marquant : selon le cabinet d'audit, plus d'un kilomètre sur trois se fera en mode partagé d'ici à 2030. Ce développement de l'autopartage ira de pair avec celui des technologies de conduite autonome et électrique puisque, selon les prévisions, 40% des kilomètres parcourus le seront à bord de véhicules autonomes et 55% des nouveaux véhicules pourraient carburer à l'électrique. Résultat de cet essor de la mobilité partagée : Pwc anticipe une baisse du parc automobile dans les pays développés. Ce dernier devrait ainsi chuter de 280 à 200 millions d'unités en Europe
>> Lire l'article complet sur le site du Journal de l'auto

Combien de temps passons-nous dans les transports ?

Si on connaît bien les temps de travail et de sommeil, on connaît moins la durée que nous passons dans les transports entre domicile et lieu de travail. Une étude d'Euro Car Parts, relayée par BFM TV, a étudié les pratiques des Français et les a comparées avec celles de leurs voisins européens. Pour un travailleur français, la moyenne du temps passé chaque semaine dans les transports, tous modes confondus, est de trois heures trente. C'est-à-dire 160 heures chaque année ou 6,6 jours et 326 jours (7 820 heures) sur toute une vie de travail. Mais cette moyenne cache des disparités. Sur une année, ce sont les travailleurs franciliens qui passent le plus de temps dans les transports...
>> Lire l'intégralité de l'article sur le site des Echos

Palmarès des véhicules d'entreprise 2017

Le palmarès 2017 réalisé par l'Observatoire du Véhicule d'Entreprise classe les cinq meilleures ventes de voitures dans chacun des six segments de marché véhicules : économique, inférieur, moyen-inférieur, moyen-supérieur, supérieur et luxe, sur l'année 2017. En 2017, malgré la volonté politique bien affirmée d'en finir avec le diesel, ce dernier reste prédominant dans les parcs automobiles. Hormis les citadines essence du segment économique et deux modèles essence de Renault et Peugeot dans le segment inférieur, tous les autres modèles du palmarès sont, cette année encore, des diesel.
>> Lire l'article complet sur le site de l'OVE


La Poste a un vélo électrique et connecté mais pas pour ses facteurs !

La Poste Vélo est donc un vélo urbain et connecté, il embarque un petit écran directement incrusté dans le guidon, qui joue le rôle d'interface avec votre smartphone. Sécurisé, ce vélo dispose d'un système qui détecte lorsqu'il est anormalement déplacé et prévient directement le propriétaire via une notification, ou même alerte le bureau de poste le plus proche ainsi que les réseaux de facteurs ! Doté d'un GPS, ce dernier enregistre également les parcours réalisés et les données associées comme le nombre de kilomètres parcourus, le nombre de calories, etc.
>> Lire l'article complet sur le site du JournalduGeek


Environnement de travail

Le plan définitif de rénovation énergétique des bâtiments attendu pour "fin février-début mars"

Michèle Pappalardo, directrice de cabinet de Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, a annoncé, le 16 janvier, que la version définitive du plan quinquennal de rénovation énergétique des bâtiments, actuellement en consultation publique, devrait être publiée "fin février-début mars". Elle a fait cette annonce, en ouverture de l'Assemblée exceptionnelle organisée par le Plan Bâtiment durable regroupant les acteurs concernés sur les dispositions prévues par ce plan.
>> Lire l'article complet sur le site de ActuEnvironnement

Management / Carrière... et autres

Syndrome de Calimero : ces collègues pénibles qui n'arrêtent pas de se plaindre

Tous les geignards ne se ressemblent pas, note le psychanalyste. Il y a les pessimistes qui ne s'intéressent qu'à ce qui ne va pas, les nihilistes qui ne veulent pas aller bien, et les plaintifs qui veulent attirer l'attention en théâtralisant leur malheur. En identifiant à quelle catégorie appartient votre collègue ou collaborateur, vous pourrez peut-être l'aider à surmonter ce syndrome. Vous pouvez aussi lui faire entrevoir comment son comportement peut être irritant pour l'aider à se remettre dans une dynamique constructive. Face à une telle personnalité, le manager devra également chercher à la valoriser en envoyant des retours positifs sur son travail et tenter de comprendre pourquoi elle râle sans cesse.
>> Lire l'article complet sur le site de Cadreo

Soyons productifs en réunion. Chiche ?

Les salles de réunion sont pensées pour les réunions d'information et clients. Mais nous avons perdu au passage les bureaux qui servaient pour toutes sortes de rencontre, à l'écart, ou pour des points informels. C'est là où la huddle room est venue combler un besoin. Ces espaces de travail offrent un environnement plus calme et propice à la collaboration. Elles permettent d'améliorer les interactions, de créer, et de résoudre les problèmes. Comme l'a conceptualisé, Jeff Bezos, PDG d'Amazon, avec le "2 Pizza Rules" (la règle des 2 pizzas), plus il y a de participants, moins la réunion sera productive. La solution ? Ne jamais organiser une réunion où deux pizzas ne suffiraient pas à rassasier tout le monde, donc 6 personnes maximum. Au-delà, il y a trop d'avis à solliciter pour en sortir avec une solution commune. On constate en outre, une mobilité des employés de plus en plus accrue. Près de 40 % des personnes interrogées aux États-Unis travaillent à domicile au moins une fois par semaine.
>> Lire l'article complet sur le site du Journal du Net

Somnox, le premier oreiller connecté qui améliore votre sommeil

1 personne sur 5 souffre de troubles du sommeil qui ont pour conséquences la sensation de fatigue ou le manque de concentration. En connaissant ces chiffres et en souffrant eux-mêmes de problèmes de sommeil, une équipe néerlandaise a conçu un robot oreiller pour révolutionner vos nuits. À la place d'être dépendant de médicaments pour s'endormir, l'équipe de Somnox a préféré développé "une approche naturelle pour améliorer le sommeil". Leur objectif est d'aider 100 000 personnes à passer de bonnes nuits d'ici 2025. Présenté durant le CES 2018, cet oreiller, qualifié de "compagnon" est un robot de respiration, se présentant sous la forme d'un gros nugget facile à câliner.
>> Lire l'article complet sur le site de Siècle Digital

la rédaction

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet