En ce moment En ce moment

Location longue durée : Yamaha Motor France, partenaire d'ALD Automotive

Publié par le - mis à jour à

ALD Automotive et Yamaha s'associent afin de proposer aux entreprises une offre de location longue durée de deux-roues.

  • Imprimer

Avec cette offre de location baptisée « Yamaha Lease Pro », ALD Automotive et Yamaha proposent aux professionnels un service clé en main flexible, décliné sur une gamme comprenant huit modèles de motos et scooters Yamaha, tous équipés du freinage ABS, et le nouveau scooter électrique EC-03, auxquels s’ajoute une sélection d'accessoires.

« Yamaha Lease Pro » se compose de contrats adaptés aux besoins de chaque utilisateur, à durée et kilométrage variable, associés à une palette de services : maintenance, assistance, perte financière, pneumatiques et carte carburant.

Pour Eric de Seynes, directeur général de Yamaha Motor France « Notre offre répond à la demande croissante des entreprises, qui ont de plus en plus recours aux deux-roues, aussi bien pour une utilisation spécifique, comme l’encadrement de convois exceptionnels ou l’optimisation des trajets de ses collaborateurs ».

« Notre parc comptabilise plus de 276 000 véhicules à ce jour, complète Jean-François Chanal, directeur général d’ALD Automotive France, et nous sommes fiers d’avoir pu nous rapprocher de Yamaha Motor France,un des leaders du marché moto, pour élargir notre offre à destination de clients professionnels exigeants et en recherche d’optimisation de leur mobilité ».

Fort de son expérience dans la gestion de flottes de deux-roues pour de grands comptes, ALD Automotive, en s’associant avec Yamaha, complète son offre de solutions de mobilité et consolide sa position sur le marché de la location longue durée.

La rédaction vous recommande

Par AirPlus

Avec la multiplication des deplacements professionnels la gestion des depenses devient un reel enjeu pour les entreprises Vous cherchez une [...]

Sur le même sujet

Fleet

Par Jean-Philippe Arrouet

Confrontés à une dégradation de la rentabilité des contrats flottes, les assureurs pourraient se montrer moins ouverts à la négociation lors [...]