En ce moment En ce moment

Fleet management - La LLD accompagne les nouvelles mobilités

Publié par le - mis à jour à
Fleet management - La LLD accompagne les nouvelles mobilités
© Piotr Adamowicz - Fotolia

Entre les plans de mobilité, les nouvelles normes WLTP, et la fin annoncée du diesel en ville, les flottes doivent rouler plus "propre". Les loueurs longue durée accompagnent les clients dans cette voie.

  • Imprimer

Quel mix énergétique pour demain ? Face à cette question récurrente de la part de ses clients, Parcours a décidé d'aller à leur rencontre dans les régions. Quatre journées d'information ont été programmées entre juin et septembre, y compris à Paris avec des débats et des tests des véhicules notamment hybrides ou électriques, pour s'en faire une idée. Pour sa part, Alphabet se positionne sur le terrain, encore peu défriché, de l'hybride. Spécialiste de l'exploitation énergétique des bâtiments, Engie-Cofely, vient de s'équiper d'une cinquantaine d'utilitaires mis à la route par ce loueur. Après avoir testé le SUV Hyundai ix35 Fuel Cell, la marque a retenu le Kangoo pour ses techniciens appelés à intervenir sur la maintenance des immeubles en Ile-de-France. Par rapport à la version ZE, dont il dérive, ce modèle est équipé d'un prolongateur d'autonomie à hydrogène fourni par Symbio Fcell qui porte l'autonomie à 300 kilomètres. Alphabet confirme ainsi son positionnement sur les motorisations alternatives après avoir mis à la route 45% des véhicules électriques en LDD en 2017.

Se déplacer autrement

ALD Automotive travaille pour sa part, sur une meilleure planification des déplacements des salariés confrontés à des itinéraires urbains congestionnés. 400 collaborateurs d'ALD et de Sopra Steria se sont prêtés à une analyse de leurs déplacements avec l'objectif d'étudier leurs comportements. Ces données permettront au loueur de commercialiser prochainement un outil utile aux entreprises pour gérer leurs plans de mobilité. " Cet outil, capable d'apporter une connaissance précise des profils de mobilité des employés, a été mis au point par nos équipes. Il recense entre autre : les horaires d'arrivés et départ, les trajets effectués, les émissions de CO2 de chaque participant " , détaille Didier Blocus, r esponsable nouvelles mobilités d'ALD Automotive en France.

Quant à Arval France, son département destiné aux acteurs publics, tente le pari de convertir ces flottes à la fois à la LLD et à l'électrique, tout en optimisant les coûts. Son offre " transition énergétique " remplace des véhicules thermiques qui roulaient peu par des modèles électriques dont l'utilisation est mutualisée. A la clé, des frais d'entretien réduits, une consommation et des émissions polluantes diminuées de 25 % et, surtout, une économie de fonctionnement global du parc comprise entre 15 et 25 %.

La réalité virtuelle au service de la sécurité

Après le simulateur, la conduite sur route et sur circuit, Arval France innove en proposant à ses clients de former leurs conducteurs grâce à la réalité virtuelle. Les stagiaires sont équipés d'un casque Samsung Gear et d'un smartphone Galaxy qui leur permet de s'immerger dans l'un des sept scénarios thématiques : téléphone au volant, distances de sécurité éco-conduite... La formation, qui se déroule dans les locaux du client, dure sept heures pour un groupe de dix stagiaires.

La rédaction vous recommande

Par AirPlus

Avec la multiplication des deplacements professionnels la gestion des depenses devient un reel enjeu pour les entreprises Vous cherchez une [...]

Sur le même sujet

Fleet

Par Jean-Philippe Arrouet

Confrontés à une dégradation de la rentabilité des contrats flottes, les assureurs pourraient se montrer moins ouverts à la négociation lors [...]

Fleet

Par Stéphanie Marius

Le constructeur Volkswagen devrait débourser 3,5 milliards d'euros dans les sept ans à venir, affectés à deux pôles majeurs: une plateforme [...]