Mon compte Devenir membre Newsletters

"La plupart des secteurs ont encore un long chemin à parcourir pour une gestion responsable de leur chaîne d'approvisionnement"

Publié le par

Une étude menée par Vigeo Eiris montre que la performance moyenne en matière de gestion responsable de la chaîne d'approvisionnement est faible. Pour certains secteurs, les controverses sur le thème des achats et de la gestion de la dite chaîne ont déjà atteint la cote d'alerte.

'La plupart des secteurs ont encore un long chemin à parcourir pour une gestion responsable de leur chaîne d'approvisionnement'

Vigeo Eiris publie une étude comparée sur le degré auquel les grandes firmes cotées intègrent le respect des droits humains, sociaux et environnementaux dans la gestion de leurs chaînes internationales d'approvisionnement et de sous-traitance. Et constate que "La plupart des secteurs ont encore un long chemin à parcourir pour une gestion responsable de leur chaîne d'approvisionnement", comme l'explique Fouad Benseddik, directeur des méthodes et des relations institutionnelles de Vigeo Eiris.

"L'achat responsable", souligne-t-il, "ne doit pas être que défensif. Les acheteurs et les donneurs d'ordre peuvent également exercer une responsabilité positive qui doit consister à faire progresser leurs sous-traitants et contribuer au développement humain de leurs territoires d'activité."

La revue porte sur près de 1300 grandes entreprises cotées dans les pays industrialisés (Amérique du Nord, Asie-Pacifique et Europe). Les entreprises ont été évaluées au regard des engagements affichés par leurs directions, des processus managériaux qu'elles mettent en place et des indicateurs au moyen desquels elles rendent compte de leur volonté et de leur capacité à prévenir les situations de violation ou de complicité de violation des conventions et des normes sociales et environnementales internationales dans la sélection de leurs fournisseurs et la gestion de leurs chaînes de sous-traitance.

L'étude rapporte plusieurs exemples de controverses dont les entreprises ont été l'objet sur ces sujets et les mesures correctives auxquelles elles ont donné lieu.

L'agence publie la liste des entreprises dont les engagements en faveur de la prévention du dumping social et environnemental peuvent être considérés comme les plus avancés à l'échelle mondiale, ainsi que les bonnes pratiques observées au niveau international.

Lire la suite en page 2 : Cette recherche montre que les marges de progrès restent très importantes à combler pour que les dimensions sociales et environnementales soient mieux prises en compte dans le commerce mondial...