Mon compte Devenir membre Newsletters

Télétravail : bénéfices et conditions du succès

Publié le par

Selon une étude menée par Regus au niveau mondial, 72 % des managers interrogés seraient favorables au télétravail, à condition de bien l'encadrer. A la clé : des bénéfices économiques et environnementaux non négligeables.

Télétravail : bénéfices et conditions du succès

Regus, fournisseur d'espaces de travail flexibles, a interrogé plus de 44 000 cadres et dirigeants d'entreprises dans plus de 100 pays sur leurs perceptions et usages du télétravail. Si l'étude rappelle les bénéfices économiques et environnementaux de cette pratique, elle rappelle que certaines conditions doivent être remplies afin que le télétravail demeure efficace et rentable. [résultats en images]

Des bénéfices...

Regus a constaté qu'au cours des cinq dernières années, le coût des allers-retours quotidiens pour se rendre au travail avait pratiquement doublé et atteint désormais 5% du salaire mensuel des travailleurs.

"Dans certains cas, le coût de ces déplacements est tellement élevé qu'il dissuade beaucoup de profils à candidater auprès de certaines sociétés. sans parler de l'impact négatif de ces trajets fatigants sur la productivité et l'absentéisme des collaborateurs", a constaté Christophe Burckart, Directeur de Régus France.

Le télétravail présente aussi assez logiquement des atouts environnementaux. Selon Regus, 46% des cadres et dirigeants dans le monde souhaitent voir se réduire les distances entre leur domicile et leur lieu de travail pour limiter l'impact écologique de leur activité professionnelle.

Autre bénéfice du télétravail souligné par Regus : il permet une meilleure conciliation entre la vie privée et professionnelle si bien que 77% des sondés ont indiqué que cela leur permettrait de passer plus de temps avec leur conjoint et leur famille s'ils perdaient moins de temps dans les transports...

...sous certaines conditions

Mais pour être efficace et rentable, le télétravail a besoin d'un cadre. Regus souligne qu'au niveau des employeurs, la question du contact avec les télétravailleurs se pose. Et en l'absence de règles officielles, 75% des cadres et dirigeants soulignent qu'une formation serait nécessaire pour aider les managers concernés à gérer efficacement leurs équipes à distance. Pour 82% d'entre eux, un échange étroit reste primordial et 85% estiment même qu'une rencontre avec le supérieur direct est indispensable une fois par mois.

Parallèlement à la question du management à distance se pose celle du suivi et maintien de la productivité du télétravailleur. Et les outils technologiques apparaissent comme l'une des premières clés. Ainsi, 73% des sondés estiment que les systèmes informatiques spécifiques devraient être mis en place pour surveiller et mesurer la productivité des travailleurs à distance. 87% vont même plus loin en suggérant d'instaurer un mode de récompense davantage basé sur les résultats que sur le temps passé sur leurs missions.