Mon compte Devenir membre Newsletters

Supply chain : les directions achats deviennent d'indispensables partenaires

Publié le par

Deloitte a présenté, jeudi 11 septembre, son étude internationale sur les 5 grandes tendances en matière de supply chain.

Supply chain : les directions achats deviennent d'indispensables partenaires

" Les Supply Chains deviennent des systèmes de plus en plus complexes à piloter. Transformation des canaux de distribution, instabilité politique, catastrophes naturelles, politiques protectionnistes, coût des énergies sont autant d'enjeux stratégiques qui impactent cette fonction. Dans tous les secteurs, la Supply Chain est un véritable challenge au quotidien mais elle peut, à l'inverse, devenir source d'un avantage concurrentiel significatif, non seulement dans l'exécution mais aussi dans la définition de la stratégie ", observe Nicolas Gaultier, Associé Conseil Supply Chain Strategy chez Deloitte qui a piloté cette étude (voir l'infographie).

79% des entreprises qui possèdent une Supply Chain performante génèrent une croissance de chiffre d'affaires nettement supérieure à la moyenne de leur secteur ainsi qu'une rentabilité supérieure. C'est le résultat de cette étude menée par Deloitte sur les facteurs clés de succès de grandes entreprises possédant une Supply Chain très performantes. L'étude dresse une comparaison, sur une série de critères, entre les " SC leaders " et " SC suiveurs ", qui désigne les entreprises les moins performantes en matière de Supply Chain.

Ce travail, réalisé sur un panel de 421 dirigeants de sociétés industrielles et de distribution, de plus de 100 millions de dollars de chiffre d'affaires, a permis d'identifier les 5 grands enjeux qui impacteront l'industrie.

1 - Des responsabilités plus stratégiques pour la Supply Chain à l'heure de la guerre des talents. 56% des entreprises leaders dans le domaine de la Supply Chain ont un représentant au sein du Comité Exécutif contre un tiers seulement dans les entreprises moins performantes. 88% des " SC leaders " recrutent activement des professionnels ayant une expérience internationale, une expertise en " analytics " et une expérience transversale de l'entreprise (contre, respectivement 62 et 61 % pour les " SC suiveurs ")

2 - Le rôle d'intégrateur de la Supply Chain. Les " SC leader " ont une vision étendue de la Supply Chain : rôle d'intégrateur entre les différentes fonctions de l'entreprise d'un côté, et avec les fournisseurs et les clients de l'autre afin d'optimiser toute la chaine. 58% d'entre elles intègrent plusieurs fonctions ont les achats à la Supply Chain : le développement produit, le service client, la gestion du planning, les achats, la production, ainsi que la logistique et la distribution.

3 - La segmentation de la Supply Chain pour un meilleur service client. La notion de stratégie unique est révolue, désormais les entreprises les plus performantes segmentent leur Supply Chain pour assurer le meilleur niveau de service. On parle alors de segmentation produits, clients ou canaux. Cette segmentation devient moteur de la croissance de l'entreprise en permettant notamment de prendre des décisions plus éclairées sur les modes de livraison (pour 87% des leaders Supply Chain), la stratégie de sourcing (pour 83%), la stratégie de stockage (pour 74%), et le niveau de service (pour 72%).

4. Une Supply Chain agile et résiliente pour assurer la continuité opérationnelle. Les réductions successives des coûts ont fragilisé les Supply Chain. 75% des entreprises leaders de la Supply Chain entreprennent des actions pour améliorer la visibilité de leur Supply Chain et développer des politiques de transport plus flexibles. Ces actions se concentrent sur une meilleure collaboration avec les fournisseurs clés à 76% (contre 44% pour les entreprises les moins performantes). La plupart des entreprises leaders de la Supply Chain sont désormais tournés vers une vision d'une Supply Chain anticipative.

5. La course à l'innovation. 96% des leaders Supply Chain identifient l'innovation comme moteur de croissance (contre 65% pour les entreprises moins performantes). " L'innovation ne doit pas uniquement se limiter à l'invention de nouveaux produits, en effet, l'étude montre que les innovations les plus porteuses sont celles qui redéfinissent le modèle même de l'entreprise. On évoque souvent l'adoption de nouvelles technologies telles que la production additive (impression 3D) ou encore l' " analytics " via la collecte et l'utilisation des données clients par exemple, " conclu Mathieu Genoud, Directeur Conseil Supply Chain Strategy chez Deloitte.