Mon compte Devenir membre Newsletters

Risque de rupture de supply chain : classement FM Global 2015

Publié le par

FM Global, l'un des leaders mondiaux de l'assurance dommages, présente les résultats de l'Indice de Résilience, lancé l'année dernière. Cet indice classe 130 pays en fonction de la résilience de leurs chaînes d'approvisionnement. La France, en recul, arrive en 19ème position.

Risque de rupture de supply chain : classement FM Global 2015

Outil gratuit, l'indice de FM Global permet aux entreprises, dont les chaines d'approvisionnement sont de plus en plus globalisées, d'établir des priorités en matière de gestion des risques et de politique d'investissement.

Les cas ukrainien et thaïlandais

Déstabilisée par le conflit qui l'oppose à la Russie, l'Ukraine pose un défi de taille aux entreprises qui envisagent d'y étendre leur chaîne d'approvisionnement. 107ème du classement, le pays enregistre ainsi la plus importante chute en perdant 31 places par rapport à 2014, en répercussion directe de l'intervention militaire russe sur son territoire. La dégradation du risque politique et la fragilisation des infrastructures sont les deux principaux facteurs négatifs qui expliquent le recul du plus grand pays européen.

La Thaïlande, de son côté, peine à se relever des inondations majeures qui l'ont dévasté en 2011 causant, sur le plan économique, 45 milliards de dollars de pertes dans le monde. Le pays, l'un des principaux pays exportateurs au monde, chute ainsi de 20 places et se classe désormais 82ème sur les 130 pays et territoires étudiés. Une évolution qui, selon FM Global, reflète une dégradation de la perception de la qualité des infrastructures (transports, téléphonie et énergie notamment), de la fiabilité des fournisseurs locaux, d'une baisse de la stabilité politique et de la qualité de la gestion du risque incendie.

Thaïwan, le bon élève

Les nouvelles sont bonnes en revanche pour Thaïwan qui gagne 52 places, se hissant ainsi à la 37ème position. C'est le pays qui affiche la plus forte progression pour 2015. Une ascension que FM Global attribue à un engagement accru dans la gestion des risques, tant en termes de risques naturels que de risque d'incendie.

La France chute

19ème, la France est descendue dans le classement de l'indice au cours des dernières années. Les raisons : un accroissement du risque terroriste comme en témoignent les récents attentats de Paris ainsi que la détérioration de la perception de la qualité des infrastructures et des fournisseurs locaux.

La titre de comparaison, l'Allemagne maintient sa 6ème position restant ainsi le meilleur élève en Europe.

Ce référentiel de données mesure la résilience, donc la capacité à faire face à une perturbation et à s'en relever, selon neuf angles d'analyse et compile des données émanant de sources telles que le Fonds monétaire international, la Banque mondiale, le Forum économique mondial et la base de données FM Global, qui regroupe plus de 100 000 sites assurés par la compagnie dans le monde.

L'indice est un outil en ligne interactif accessible en cliquant ici qui permet à chaque utilisateur d'analyser les différents facteurs et vecteurs de résilience dans une optique d'extension de sa chaîne d'approvisionnement, de sélection de ses fournisseurs (principaux et d'appoint) et d'évaluation de ses installations existantes.