Mon compte Devenir membre Newsletters

Revue de presse de l'acheteur (semaine du 5 au 9 décembre)

Publié le par

Vous n'avez pas eu le temps de consulter les médias cette semaine? Retrouvez ici une sélection d'articles en lien avec les achats.

Revue de presse de l'acheteur (semaine du 5 au 9 décembre)

La préférence régionale dans les marchés publics est-elle possible?

Fin novembre, les conseillers régionaux de Normandie ont voté des principes pour "moderniser les échanges, faciliter le partage de l'information de la commande publique, mettre en avant les entreprises qui valorisent les savoirs professionnels et les partagent avec les apprentis normands". Évaluée entre 300 et 400 millions d'euros par an, la commande publique du Conseil régional devrait aller en priorité aux TPE et PME d'ici (en la faisant passer de 50 à 70%). Le bâtiment est en première ligne. Ses représentants ont signé une charte des bonnes pratiques, marquant cet engagement. Cependant, la question de la validité d'une telle démarche, qui peut être jugée discriminatoire car contrevenant aux principes de liberté d'accès à la commande publique et d'égalité de traitement des candidats, se pose. Paris Normandie a interrogé Hervé Morin, président de la région Normandie, et Frédéric Sanchez, président de la métropole Rouen Normandie.

>> Lire l'article sur le site de Paris Normandie: "Débat en Normandie: vraiment possible, la préférence régionale dans les marchés publics?"

Quels sont les bénéfices d'une politique d'achats responsables?

Afin d'encourager à passer les services achats à s'engager dans une politique d'achats responsables, l'Ademe démontre par l'exemple les bénéfices d'une telle démarche en présentant les résultats d'une opération menée auprès de 19 services "achats" d'entreprises françaises. Intégrer des critères environnementaux et sociaux dans leurs décisions d'achat se révèle bénéfique, notamment économiquement, mais également dans la maîtrise des risques et pour favoriser l'innovation. Retour sur cette étude.

>> Lire le communiqué sur le site de l'Ademe: "Achats responsables: les entreprises ont tout à gagner"

Microsoft, Leroy Merlin et Décathlon, meilleurs employeurs français

Glassdoor a dévoilé cette semaine son classement des 25 Meilleurs employeurs français en 2016. Microsoft, qui était en 2e place l'année dernière, obtient cette fois la première place, juste devant Leroy Merlin (4e l'an dernier) et Décathlon (7e en 2015). Ce Prix du Choix des Employés, établi à partir de 20 contributions a minima émanant de la part de salariés d'une même entreprise, fournissant des avis anonymes sur leur société, révèle que ceux-ci n'excluent aucun secteur d'activités, pas même la finance. Les entreprises "gagnantes" opèrent dans diverses industries, (informatique, distribution, aéronautique, énergie, automobile, banque, agroalimentaire, etc.) ce qui tend à montrer que plus que l'activité, ce sont les conditions d'exercice qui priment.

>> Lire l'article sur le site des Échos Business: "Classement 2017 des meilleurs employeurs français"

Une startup française défie JCDecaux et ses Vélib'

JCDecaux va devoir se retrousser les manches. Le pionnier des vélos en libre service (VLS) doit faire face à la concurrence sur ce marché d'une petite start-up de Montpellier, Smoove, qui aligne les succès en France et à l'étranger et lui dispute le prestigieux marché des Vélib' parisiens , actuellement en appel d'offres.

>> Lire l'article sur le site des Échos : "Smoove défie JCDecaux sur le marché des Vélib' parisiens"

Google utilisera une énergie 100% verte en 2017

L'entreprise californienne, avide en énergie pour faire fonctionner ses multiples services, a annoncé qu'elle consommera une énergie 100% renouvelable pour ses centres de données (data centers) et ses bureaux à partir de 2017. En 2015, 44% de l'énergie consommée par Google provenait du renouvelable. L'objectif de 100% avait été fixé en 2012. Mais la firme de Moutain View, qui a multiplié les investissements dans le renouvelable ces dernières années, indique vouloir aller encore plus loin.

>> Lire l'article des Echos

Flotte : avis à ceux qui gèrent... des tracteurs ! Le tracteur électrique arrive

Dans le cadre du SIMA Innovation Awards 2017 (Salon International du Machinisme Agricole), l'entreprise américaine John Deere a reçu une citation pour son prototype de tracteur 100 % électrique : le SESAM. Le Sustainable Energy Supply for Agricultural Machin est un tracteur 100 % électrique équipé de deux moteurs de 150 kW alimentés par une batterie lithium-ion de 130 kWh (sous une tension de 670 V).

>> Lire l'article sur le site de Automobile Propre : SESAM: John Deere présente un prototype de tracteur électrique

BYOD: Comment les entreprises peuvent-elles dépasser les obstacles opérationnels?

De Google à Apple, les géants du Web prennent très au sérieux le monde des entreprises et du BYOD. Ils mettent désormais à jour leurs solutions tout en faisant évoluer leurs offres entreprises.

Contrairement à Apple qui commence à alléger les restrictions imposées par le MDM, Google développe depuis trois ans environ une solution baptisée Android for Work dont une partie est spécialement conçue pour faciliter l'adoption du BYOD. Culminant avec Android Nougat, Android for Work permet de cloisonner sur le même appareil les environnements professionnels et personnels. Le contrôle est ainsi partagé entre l'employeur, qui, par sécurité, conserve à tout moment la main sur la partie pro, et l'utilisateur, qui, pour sa confidentialité, reste maître de ses données perso. Android for Work offre en particulier la possibilité de désactiver temporairement la partie professionnelle, ce qui constitue un très puissant levier d'adoption pour les collaborateurs qui sont désormais maîtres de l'équilibre entre leur vie pro et perso.

Grâce à Android for Work, il devient dès lors possible de mettre en place dans l'incontournable univers Android de véritables outils de déploiement d'applications compatibles avec tous les téléphones du marché. Ceux-ci offrent, par exemple, la possibilité de créer de véritables app stores privés pour gérer les applications, les accès et les autorisations en lien avec l'annuaire d'entreprise et de supprimer uniquement les données professionnelles du téléphone en cas de besoin.

>> Lire l'article sur le site de Frenchweb.fr

La rédaction