Mon compte Devenir membre Newsletters

Revue de presse achats (semaine du 22 au 26 mai)

Publié le par

Vous n'avez pas eu le temps de suivre l'actualité achats en cette semaine de pont? Voici une sélection d'articles parus sur le net!

Revue de presse achats (semaine du 22 au 26 mai)

Une intelligence artificielle pour sélectionner vos sous-traitants?

La start-up française Silex a mis au point une intelligence artificielle visant à aider les grands groupes à sélectionner leurs sous-traitants. Le logiciel mis au point par la petite société fait appel à des fonctions de traitement automatique du langage. Il agrège des mots-clés, contextualise la question qui lui est posée et peut ainsi y répondre en devançant les besoins de l'utilisateur - en allant trouver dans une base de données le partenaire idéal.

>> Lire l'article sur le site de La Croix: "Une recherche en pointe sur l'intelligence artificielle"

Cyberattaque du 12 mai: la leçon à retenir du cas Renault

Le 12 mai 2017, une cyberattaque de grande ampleur, utilisant le cryptovirus WannaCry, a mis à mal nombre d'entreprises, dont le constructeur automobile Renault, qui a été contraint de suspendre la production de certains sites le temps d'un week-end. Cet article des Échos Business revient sur le manque de mise à jour de certains systèmes d'exploitation au sein de l'entreprise.

>> Lire l'article sur le site des Échos Business: "Cybersécurité: la leçon à retenir du cas Renault"

Bosch va lancer un nouveau service de scooters électriques partagés à Paris

Le groupe allemand Bosch a annoncé jeudi qu'il allait déployer 600 scooters électriques partagés en libre-service à Paris via sa filiale Coup, déjà présente à Berlin. Un service qui viendra concurrence le français Cityscoot, qui propose déjà une flotte de 1000 deux-roues dans la capitale française.

>> Lire l'article sur le site de la Tribune: "Bosch lancera des scooters électriques partagés à Paris cet été"

Comment sélectionner les candidatures en procédure de dialogue compétitif?

En appel d'offres restreint, le pouvoir adjudicateur peut limiter le nombre de candidats qui seront admis à présenter une offre. Dans ce cas, il doit annoncer et hiérarchiser, dans l'avis d'appel public à la concurrence, les critères objectifs et non discriminatoires de sélection des candidatures qui permettront de classer les entreprises présentant les meilleures garanties professionnelles, techniques et financières. Mais dans le cadre d'une procédure de dialogue compétitif lancée selon une procédure restreinte, comment départager le nombre de candidats qui seront admis à participer au dialogue?

>> Lire l'article sur le site de Weka: "Comment sélectionner les candidatures en procédure de dialogue compétitif?"